top of page

En finir avec le psoriasis

Article naturo-hygiéniste


Solution définitive selon la médecine de santé traditionnelle naturelle.


Un sujet qui me tient à cœur, car c’est un véritable enfer pour les personnes atteintes qui sont dans le désarroi. En se tournant vers la médecine conventionnelle allopathique qui ne masque que des symptômes et ne cherche pas la cause, ils ne trouvent pas de solution.


Pour la naturopathie, le psoriasis comme dans toutes les autres “maladies” de peau est fortement influencé par un organisme chargé d'impuretés, de résidus et de toxines, résultats le système immunitaire est affecté. L'organisme cherche alors à se débarrasser des ces déchets à travers la barrière cutanée. Ainsi, une personne dont les déchets acides (cristalloïdaux) encombrent l'appareil rénal pourra les faire dériver vers la peau au niveau des glandes sudoripares qui ont été prévues à cet effet. Ceci signe une défaillance de l’émonctoire rénal relayé par la peau pour le psoriasis, l’eczéma sec, l’urticaire, etc. La peau se comporte comme un émonctoire relais d'une intoxication acide. Le terrain est surchargé et acidifié.


Le foie peut également être débordé dans sa fonction de détoxination lorsqu'il reçoit des poisons émanant des fermento-putrescences intestinales anormales dues au ralentissement digestif.


Toutes les manifestations cutanées signent une surcharge toxémique ! Le psoriasis est le signe d’une acidose organique et d'un ralentissement digestif.

Si le processus de nettoyage et d'expulsion entrepris par l'organisme est interrompu ou réprimé par des pommades ou des médicaments, l'organisme sera de plus en plus infecté et surchargé. Il peut en résulter de graves désordres organiques, car les toxines que l'organisme voulait rejeter à l'extérieur du corps sont refoulées à l'intérieur, cela produira tôt ou tard d'autres troubles organiques comme des rhumatismes, arthrite, bronchite, tumeurs, inflammations diverses, etc.


C'est l'intérieur du corps qui est encrassé, pas l'extérieur, la cause est endogène.

Nous limiterons l'apport d'aliments mucogènes et acidifiants, nous arrêterons le grignotage et nous désengorgerons les émonctoires.


Concrètement nous modifierons notre alimentation et notre hygiène de vie pour réduire la production endogène d'acides et de cristaux. Nous éviterons de produire des fermento-putrescences digestives et nous supprimerons les produits contenant de l'aluminium.


Le jeûne est le moyen le plus rapide d'y parvenir, mais il faut revoir totalement notre hygiène de vie avant (transition de quelques semaines) et après cette pratique toute puissante (thérapie). Sinon le jeûne n'aura servi à rien. On peut se passer du jeûne en passant progressivement par d’autres techniques hygiénistes, mais ceci prendra plusieurs mois. Il est inutile d'entamer un jeûne si l'on fume, si l'on boit ou si l’on est soumis à d'autres agents toxiques, il faut avant tout supprimer les sources de TOXÉMIE.


Méthode express +/- 4 à 9 mois selon l’ancienneté, l’étendue, l’individu, les humeurs, le terrain & l’énergie vitale :


Première étape : transition alimentaire (semaine 1 & 2)

Selon l'individu, modifions l'alimentation avec 2 ou 3 repas complets équilibrés en association compatible comprenant des légumes crus, biologiques et une portion de fruits doux ou mi-acides bien mûrs en fin d'après-midi, éliminons progressivement les aliments inadaptés à l'alimentation humaine. (Voire : Quelques règles alimentaires de base et L’alimentation de l 'homo sapiens : à obtenir en consultation ou sur commande). Consommons de l’eau de source faiblement minéralisée (Spa Reine, Mont Roucou, Montcalm, Rosée de la Reine, etc.)


Commencer la pratique de la cohérence cardiaque 3 x 5’ / J., tous les jours.


Supprimons les causes principales : les céréales, le sucre raffiné, les produits laitiers, le chocolat et les lipides de mauvaises qualités, les produits industriels transformés, l'excès de chairs animales, les associations alimentaires incompatibles, ainsi que le grignotage et la sédentarité (stagnation de la lymphe).


On peut recourir à des aides phytothérapeutiques qui travaillent au niveau des émonctoires rénal et hépatique pendant 4 semaines, mais pas au début. Les émonctoires étant déjà saturés et congestionnés.


Deuxième étape : (semaine 3)


Augmenter la charge micro-nutritionnelle qui est anti-inflammatoire, avec :

  • Des jus de légumes à l'extracteur : 1/2 litre tous les 2 jours avec 80% de légumes et maximum 20% de fruits. Il y a des recettes spécifiques pour le psoriasis.

  • Du plasma marin de Quinton.

  • Des bons lipides dont oméga-3.

  • Une journée au potage de pommes de terre et de légumes.

  • Nutrithérapie : N-acétylcystéine, vitamines A, B, C, D, E, Zinc, Oméga-3.


Troisième étape : (semaine 4)


  • Jeûne d'une journée.

  • Commencer progressivement à s’adapter au jeûne intermittent pour laisser récupérer les organes digestifs.

  • Bouillotte chaude sur les reins et le foie au moins 1 x 30 min./J.

  • La pratique du sauna est recommandée pour l’eczéma sec et le psoriasis.

  • Cataplasmes à l’huile de ricin sur la sphère rénale.

  • Massage californien (drainage, relaxation, huiles appropriées…)


Quatrième étape : (semaine 5)


  • Adopter l'alimentation plus vivante, complète, équilibrée, mure, biologique, drainante, sans mucus, hypotoxique, adaptée au système digestif humain (anthropoïde omnivore), régénérante, détoxifiante et anti-inflammatoire.

  • Faire des monodiètes de potage ou de fruits selon le tempérament naturopathique.

  • Faire une purge magnésienne.

  • Pratiquer le jeûne intermittent, les organes et glandes ont besoin de souffler et de récupérer.

  • Prendre des plantes hépatorénales drainantes et dépuratives comme l'aubier de tilleul et le pissenlit.

  • Faire plusieurs cures de berbérine cinq jours par mois pour assainir la sphère intestinale.


Semaine 12 : Si ce n'est pas suffisant, que le corps a une toxémie élevée, il est indiqué de pratiquer un jeûne de 3 jours ou plus pour les cas les plus graves de toxémie. Les étapes sont importantes pour ne pas provoquer de crises de détoxination trop puissantes.


Les monodiètes sont recommandées si le jeûne n’est pas possible. Monodiète de potage, de raisin, de pastèque, de mangue, ou du fruit que vous aimez le plus, uniquement ce fruit pendant 2 ou 3 jours si votre tempérament le permet.


La Nature et les cellules savent ce qu’elles doivent faire pour rétablir l’homéostasie, si on leur en laisse l’occasion… L’énergie vitale est d’une importance capitale dans tous les processus de régénération et de guérison.


Il faut alcaliniser les tissus de l'organisme, nettoyer les émonctoires, épurer les humeurs et supprimer les causes de la dermatose.


Les causes :


Hygiène de vie déplorable, alimentation morte, dégénérative, inflammatoire, toxique, transformée, raffinée, mucogène et acidifiante ; surproduction de poisons intestinaux, déficience antitoxique du foie.


Stress oxydatif : café et autres poisons overtoniens, sodas, eau d’adduction, sucre, alimentation inadaptée à l'homme, médicaments, vaccins, perturbateurs endocriniens, stress mental, pesticides, aluminium, tabac, etc.



Eléments importants en bref :



Nous pouvons prendre des plantes de soutient notamment pour aider les reins à éliminer pendant quelques semaines (pissenlit, ortie, bardane…), psyllium blond pour le nettoyage des intestins, (purge), hydrothérapie, lavements, l'hygiène intestinale est très importante. Attention au déficit et aux carences notamment en : Vitamine A, C, D, E, zinc, iode, soufre, sélénium, oméga-3-6-9.


Les problèmes cutanés surviennent lorsque les autres émonctoires sont saturés, le corps rejette les déchets par la peau (3ème rein).


La vie est faite de choix !

Les médecins allopathes considèrent que l'on ne peut pas guérir complètement du psoriasis et ils n'ont pas de résultats définitifs avec les autres dermatoses. Ils ne connaissent pas l'origine et la cause, ils soignent seulement des symptômes. Il peut y avoir une accalmie de plusieurs mois et brusquement le mal réapparaît.


Le naturopathe et l’hygiéniste, au contraire, considèrent que les modifications du mode de vie, l'utilisation des suppléments et de certaines plantes et finalement le contrôle du stress par des techniques appropriées, permettront de réduire considérablement les effets désagréables de cette maladie et même dans de nombreux cas de la vaincre ! Si la volonté et la ténacité du patient y sont.


Si l'alimentation originelle est supprimée, la pathologie reprendra. Il faut écouter et comprendre ce que la Nature et le corps nous disent. Il n’est pas de guérison effective et durable sans correction des causes ! La santé ça se construit patiemment au rythme de la Nature et de ses lois…


Citations :


« La peur et les théories erronées détournent les hommes de la nature et de la physiologie, et leur font faire beaucoup de choses absurdes et nocives. Les indications de la nature sont le guide véritable dans la recherche de la santé. Des théories éphémères, nommées à tort science, causent souvent beaucoup de tort. » – Herbert M. Shelton


« L'homme est l'animal le plus malade au monde, aucun autre que lui n'a autant violé les lois de l'alimentation, aucun autre ne mange aussi mal. » - Pr. Arnold Ehret


« Personne ne peut résoudre un problème de santé, en restant dans l’état d’esprit qui a créé le problème. » – Thomas Edison.


« La peau est reliée au système neuro-végétatif. Cela explique pourquoi une variation psycho-émotionnelle modifie son état. » - Christian Brun


« D’un point de vue embryologique, la peau comme le système nerveux font partie de l’ectoderme. C’est pour cela que les stress graves et l’insomnie se voient au niveau de la peau. » - Robert Masson


« Que ce soit sous forme d’aliments, de suppléments ou de formulations médicamenteuses, les oméga-3 semblent posséder des propriétés qui pourraient venir en aide aux personnes aux prises avec le psoriasis. » - Pr. Roxane Pouliot


« Toutes nos maladies ne sont que les conséquences de nos habitudes de vie. » - Hippocrate


D’autres paramètres sont à prendre en considération. Consultez un naturopathe ou un hygiéniste qui peut vous accompagner dans ce trouble spécifique et obtenir un protocole individuel complet.

Commentaires


bottom of page