Les aliments mucogènes ou colloïdaux

Fiche nutrition, naturopathie et hygiénisme


Chapitre santé en naturopathie, hygiénisme et alimentation humaine.


Pour la médecine naturelle, la maladie est avant tout due à une accumulation de toxines dans le terrain organique. La thérapie consiste donc principalement à débarrasser le corps des déchets et poisons qui l’agressent et gênent son fonctionnement. Les connaissances sur les colles et les cristaux sont fondamentales en naturopathie et dans le combat efficace de la toxémie.


Un aliment est un produit qui maintient la santé, et donc qui maintient le bon fonctionnement et l'équilibre entre les organes et les systèmes du corps. Un aliment ne doit pas nuire, il doit être ortho-biologique, c'est-à-dire spécifique à l’espèce, naturel et vivant, propre à notre anatomo-physiologie digestive et émonctorielle. Une nourriture spécifique, renforce, régénère, vitalise et draine l’organisme, sans l’encrasser.


En mangeant des aliments non-spécifiques, contraires à son anatomo-physiologie et, de surcroît, dénaturés, donc dévitalisés, par la cuisson, la chimie, le raffinage, etc., l’Etre humain se dévitalise, encrasse son organisme, et se rend malade.


Les aliments mucogènes ou colloïdaux par leurs déchets résiduels qui ne sont pas complètement éliminés par le système digestif humain (puisque non physiologique), provoquent les maladies gênantes et encombrantes, mucus, viscosités, glaires, écoulements, c'est la toxémie colloïdale (colles).


Ces déchets résiduels appelés "colles" dans le jargon naturopathique sont en fait des métabolites intermédiaires toxiques, émanants des aliments mucogènes, qui sont mal comburés au niveau cellulaire et qui s'accumule dans l'organisme.


Si les glaires ne sortent pas par les intestins, ils sortent par les poumons, les muqueuses de la face ou par les glandes sébacées (peau).


Conséquences :


Les maladies à “colles” obstruent, congestionnent la sphère ORL (nez, gorge, oreilles, sinus), les bronches et les poumons, le foie et les intestins. La lymphe se charge, les ganglions gonflent et l'inflammation s'installe => “maladie” (symptômes). A un degré plus avancé, les métabolites intermédiaires toxiques migrent dans les articulations et provoquent les rhumatismes.


Avec cette production de viscosités et de glaires, le corps tente de rejeter l'excès de déchets non éliminés totalement, via les émonctoires (foie, peau, intestins, poumons) et émonctoires secondaires (utérus, glandes lacrymales).


La lymphe s'engorge => les déchets, les toxines et les allergies croissent.


Le corps est étouffé par les toxines, c’est la TOXÉMIE base de toutes les maladies.


Une alimentation conventionnelle incluant viandes, produits laitiers, céréales et autres produits de consommation a pour effet d'encrasser le corps à tous les niveaux. Un apport aussi important d'éléments non adaptés à la physiologie humaine fini par avoir le dessus sur sa capacité à éliminer les toxines et autres éléments non physiologiques (dépassement du seuil de tolérance toxémique), c’est la congestion des systèmes.


Le passage d’aliments mucogènes dans les intestins peut former une succession de couches de matières fécales avec toutes ces colles, formant à la longue ce qu’on appelle “la plaque mucoïde”. Ceci sera accentué par une production accrue de mucus intestinal pour se protéger. S’en suivra toutes sortes de troubles comme la porosité intestinale, de l’inflammation, la diverticulite, des carences d’assimilation, des difficultés d'élimination, de la putréfaction, de la fermentation, de la parasitose, des troubles digestifs, etc. Par la suite d’autres pathologies en découleront.

Plaque mucoïde


Les aliments mucogènes ou colloïdaux, par ordre d'importance :

  1. Lait.

  2. Produits laitiers.

  3. Blé & céréales à gluten.

  4. Céréales non germées.

  5. Aliments amidonnés (tubercules, légumineuses).

  6. Protéines et lipides (surtout graisses cuites) en excès.

Les substances colloïdales sont des déchets non solubles à l'eau, il faut donc boire le moins possible pendant une crise d’élimination des déchets colloïdaux. Les crises d’élimination sont en fait des crises guérisseuses qu’on appelle communément ‘maladies’, le corps fait des efforts pour expulser les toxines. Il est impératif de supprimer la cause de cette crise de nettoyage et donc de supprimer les aliments mucogènes (calories vides). Il est intéressant d’aider les émonctoires concernés à s’ouvrir et à expulser ces viscosités grâce à l’action dépurative de certaines plantes qui travaillent dans ce cas sur les intestins et le foie (purge HDR, plantes hépatiques, laxatives et mucolytiques, bouillotte sur le foie, les intestins, repos, diète, jeûne sec).


Liste non-exhaustive des maladies à colles :


Les COLLES, glaires et viscosités, sortent par le foie, les intestins, les poumons, l’utérus, les glandes sébacées et les muqueuses. Les maladies énumérées ci-dessous ne sont pas dues à des microbes mais bien à des déchets colloïdaux que le corps tente d’expulser. La multiplication des microbes correspond à une accumulation de déchets, s'il y a des déchets les microbes vont proliférer. Les microbes sont un témoignage de l'accumulation de déchets, considérés comme des déblayeurs de terrain en médecine naturelle. Ils ne sont pas la cause des affections suivantes (symptômes), mais la conséquence :


Acné ; Comédons ; Dermite séborrhéique ; Eczéma suintant ; Asthme ; Mycose ; Candidose ; Dépression, mélancolie ; Timidité ; Soumission ; Peur ; Manque de motivation ; Découragement ; Fatigue ; Inhibition ; Idées fixes ; Diabète ; Alzheimer ; Pertes blanches ; Smegma ; Kystes ; Tumeurs ; Infections bactériennes ; Glaires ; Obésité ; Cellulite ; Constipation ; Ballonnements ; Colite ; Bronchite ; Pneumonie ; Sinusite ; Excès de cérumen ; Otite séreuse ; Amygdalite ; Hypothyroïdie ; Pellicules ; Rhume ; Hémogliase (Épaississement du sang) ; Lymphogliase ; Peau grasse ; Furoncle ; Abcès ; Fistule anale ; Syndrome du côlon irritable ; Cholestérol ; Athéromes ; Grippe ; Allergies ; Infertilité, stérilité ; Impuissance ; Coqueluche ; Langue blanche ; Polypes ; Hypotension ; Fibromes ; Insuffisance rénale ; Jambes lourdes ; Hyperperméabilité intestinale ; Diarrhée inflammatoire ; Rhumatismes ; AVC, caillots ; Mucoviscidose ; Autisme ; Stéatose hépatique ; Etc.


« Toutes nos maladies ne sont que les conséquences de nos habitudes de vie. » - " Que ton aliment soit ta seule médecine ! ” - Hippocrate


Articles complémentaires :