top of page

Symptômes d’un foie fatigué

Article naturo-hygiéniste


Le foie est la glande la plus volumineuse du système digestif, 1,5 kg pour l’adulte. Il permet la synthèse de la bile, de glucides, de lipides et de protéines sanguines. Il a plus de 500 fonctions connues dont la détoxification de l’organisme et réalise des milliers de réactions biochimiques.


Le foie c’est aussi un de nos 5 émonctoires, il secrète de la bile jusqu’à 1 litre par jour déversée dans la vésicule biliaire qui elle-même déverse la bile dans l’intestin grêle, on peut donc parler du trio émonctoriel foie-vésicule-intestins.


Une analyse de sang ne révèle pas toujours que le foie fonctionne mal.


Le foie est l’organe central de la physiologie. Il joue un rôle essentiel dans la régulation du sucre sanguin (glycémie) puisqu'il est chargé de la gestion des stocks de glucides. Il emmagasine le glucose provenant de la nourriture et le restitue tout au long de la journée selon les besoins. En cas d’excès d’apport de glucose, il stocke ce dernier sous forme de glycogène et éventuellement de triglycérides si les stocks de glycogène sont pleins. D'où l'importance de le chouchouter, pour éviter les maladies comme le diabète ou la stéatose hépatique.


Système porte du foie qui draine rate, pancréas, estomac, intestin grêle et côlon


Les 2/3 du sang amené au foie passent par la veine porte qui, par ses ramifications (en bleu sur l'image ci-dessus), draine les intestins, l’estomac, la rate et le pancréas à hauteur d’un litre par minute.


Le foie est un organe qui fonctionne normalement lorsque nous menons une vie adaptée à nos besoins et à notre environnement. Malheureusement il est souvent enclin à subir une surcharge de travail qui le surmène et le fatigue. Cette surcharge est due à certains facteurs modernes comme la pollution, les produits alimentaires industriels, l'excès de glucides, les incompatibilités alimentaires, les médicaments, l’alcool, les produits chimiques et toxiques, le stress, etc.

20 à 25% des Français ont une accumulation hépatique excessive de graisse.

La liste de symptômes qui suit n’est pas spécifique d’un foie congestionné, mais sont des signes qui s’y rapportent. Peut-être qu’un ou plusieurs de ces symptômes nous indiqueront que notre organe a besoin de récupérer.


Symptômes :


  • Fatigue générale, baisse d’énergie

  • Santé affaiblie, de nombreuses maladies trouvent leur origine dans le disfonctionnement du foie

  • Catarrhes, glaires, mucus (rhume, sinusite, bronchite, smegma, etc.)

  • Perte de cheveux

  • Troubles digestifs dont ballonnements et gaz

  • Perte d'appétit

  • Hémorroïdes, varices

  • Altération de la vue

  • Fièvre

  • Céphalées, migraines

  • Nausée

  • Vertiges

  • Frilosité

  • Blanc des yeux et teint jaunâtres

  • Langue blanche

  • Démangeaisons cutanées, prurit, urticaire, dermatoses (acné, eczéma, psoriasis, etc.)

  • Allergies

  • Manque de concentration, trous de mémoire

  • Vieillissement accéléré

  • Colère, irritabilité, anxiété, nervosité

  • Insomnie, réveil nocturne répété entre 23h et 1h

  • Douleurs articulaires, contractures, raideurs, crampes, tendinites

  • Décoloration des selles

  • Sang noir dans les selles

  • Ménopause compliquée

  • Hypercholestérolémie

  • Cellulite


Causes :



Le paracétamol peut induire une lyse hépatique.

Solutions :



Un mois environ devrait suffire à rétablir les fonctions hépatiques normales.


Après amélioration :


Il est recommandé d’effectuer un drainage sur le foie seulement après l’avoir mis au repos un certain temps pour ne pas le solliciter davantage. Il est donc judicieux en première intention de supprimer tout ce qui épuise cet organe et ensuite de faire des monodiètes, des cures de jus de légumes et des jeûnes avant de commencer à utiliser des purges et des plantes (aubier de tilleul, desmodium, chardon marie, artichaut, pissenlit, curcuma, etc.), car toute stimulation entraine une perte d’énergie vitale et une fatigue inversement proportionnelle.


Citation :


« Quand les apports alimentaires sont ajustés aux possibilités digestives et éliminatrices du corps, les organes ne sont plus surmenés. Les forces économisées de cette manière sont disponibles pour les processus de guérison. » - Christopher Vasey


« Le foie est le principal organe chargé de la destruction des substances toxiques. Cette fonction sera d’autant plus efficace que cet organe sera mieux nourri et moins surmené par un afflux d’aliments inadéquats et de substances nocives. » - Dr. Catherine Kousmine


« Chauffez le foie si vous voulez vire plus longtemps et être moins souvent malade. » - Dr. Alexandre Salmanov


« Une flore intestinale correcte possède un pouvoir antitoxique égal à celui du foie ! Détériorée, la flore renvoie au foie un surcroît de travail important. » - Daniel Kieffer


« Le meilleur médicament du foie, c’est ce que nous mangeons et buvons. […] Un médicament ne sera jamais aussi efficace qu’un changement de mode de vie. » - Pr. Gabriel Perlemuter


« Un foie constamment surmené par des digestions impossibles, surchargé et agressé par des substances toxiques, est un foie affaibli plus ou moins dévitalisé incapable de se défendre, incapable de se régénérer correctement et donc incapable d’épurer et de régénérer l’organisme. Cet état altéré est alors propice à toutes les invasions microbiennes dites ‘virales’. En d’autres termes, les microbes ne prolifèrent que sur des terrains organiques morbides qui vibrent à leur diapason. » - Pr. Grégoire Jauvais


« De fait, en soignant le foie, ne voit-on pas le teint s’éclaircir, les dermatoses, l’asthme, la bronchite chronique, s’améliorer ou guérir ? Les nausées, les migraines s’atténuer ou disparaître ? La fatigue, la « patraquerie » s’atténuer ou se terminer ? » - Robert Masson


Article associé :


Comments


bottom of page