top of page

La maladie du foie gras, la stéatose hépatique

Article naturo-hygiéniste



Comme nous l'avons déjà vu, le foie est un de nos cinq émonctoires et l'usine des traitements chimiques de notre organisme. Il est impératif d'en prendre le plus grand soin. A défaut, la toxémie augmentera et l’énergie vitale baissera, ce qui engendrera l’apparition de pléthore de symptômes et de maladies.


Description :


Le foie gras non alcoolique touche plus de 30% des adultes, c’est une épidémie dans les pays développés. C’est encore une maladie de civilisation liée au mode de vie. 10 millions de Français vivent avec un foie gras.


Les triglycérides sont augmentés dans le foie qui se surcharge en graisse.

Trop de triglycérides dans le sang = trop de sucres dans l’alimentation.

Un taux cholestérol LDL élevé signifie que le foie est saturé en graisses émanant d’un excès de glucides alimentaires.


Evolution de la stéatose -> fibrose -> cirrhose.


10.000 à 15.000 décès sont attribués à la cirrhose chaque année en France.



Symptômes :


 

« Tous troubles digestifs relèvent d’une mauvaise alimentation. »

Causes :


  • La malbouffe avec excès d’amidons et de sucres : céréales, pomme de terre, pain, riz, maïs, fructose industriel de maïs, jus de fruits, sodas, alcool, etc.

  • Le surpoids, l’obésité.

  • La sédentarité.

  • Le diabète, la résistance à l’insuline.

  • Les fermentations alcooliques digestives dues aux mauvaises associations alimentaires (amidon/acide).

  • Les médicaments.

 

Boire un soda par jour est associée à une augmentation de 20% du risque de développer une stéatose hépatique non alcoolique (NASH).

 

Solutions :


  • Supprimer les causes.

  • Laisser le foie en paix pendant au moins 6 semaines.

  • Equilibrer l’alimentation en respectant quelques règles basiques.

  • Equilibrer l’apport en lipides et en protéines dont choline et méthionine.

  • Pratiquer une activité physique régulière et adaptée.

  • Supprimer les toxiques.

  • Perdre du poids.

  • Utiliser du sirop de yacon biologique (15-20% de sucre, 54% de prébiotiques-fibres, index glycémique très bas) pour les préparations nécessitant du sucre.

 

Le paracétamol est la première cause de greffe de foie due aux médicaments.

 

Des aides phytothérapeutiques peuvent envisagées après la correction du mode de vie et la récupération d’un foie normal. On ne travaille pas sur un organe fatigué en le stimulant.

 

Citations :


« Surchargé de graisse, envahi par les cicatrices fibreuses, le foie ne peut plus accomplir les tâches qui sont les siennes. A commencer par le filtrage et l’épuration. » - Pr. Gabriel Perlemuter


« Les cirrhoses dites hypertrophiques ou atrophiques sont des scléroses qui signent la phase terminale d’une profonde souffrance hépatique entretenue depuis de longues années causées essentiellement par le tabagisme, par le sucrisme, par l’alcoolisme, par l’amidonisme qui induit un alcoolisme insidieux. Tout cela sur fond d’un mental habituellement négatif, conflictuel, morbido-pathogène dévitalisant. » - Pr. Grégoire Jauvais


« Un excès de fruits dans l’alimentation peut abîmer le foie et augmenter les triglycérides. » - Sylvain Duvel, biologiste et nutritionniste


« Le foie gras est dû aux céréales et pas aux graisses. » - Dr. Georges Mouton

 

Articles complémentaires :


Comments


bottom of page