Médecine conventionnelle Vs médecine traditionnelle

Fiche médecine


Deux approches opposées mais complémentaires, il y a une médecine de santé et une médecine de maladie. La médecine d’Hippocrate demande de ne pas nuire, de chercher à la cause de la cause de la cause et que notre aliment soit notre seul médicament…


Médecine : Pratique qui a pour objet la conservation et le rétablissement de la santé ; art de prévenir et de soigner les maladies de l'homme.


Pour la seule année 2001, 783 936 américains sont décédés suite à des traitements médicaux. (Source : Deathly Medicine de Gary Null, étude rigoureuse des statistiques officielles américaines). Les erreurs médicales sont la troisième cause de décès dans les pays riches après les maladies cardiovasculaires et le cancer.


Les théories de Louis Pasteur face aux théories d'Antoine Béchamp


La Naturopathie est une médecine non conventionnelle, reconnue par l’OMS comme troisième médecine traditionnelle mondiale, après les médecines Chinoise et Ayurvédique.


La médecine conventionnelle chimiothérapeutique est indispensable et performante en cas d'urgences, d'accidents et (de chirurgie). Mais hélas, l’allopathie n’apporte qu’une apparence de santé, une santé artificielle, palliative, précaire, instable, toujours sujette à de nouvelles altérations.


Pourquoi la médecine conventionnelle a-t-elle supplanté la médecine naturelle ?

Simplement par facilité apparente, la médecine conventionnelle utilise des molécules chimiques qui font taire les symptômes (maladies). Alors que, la médecine naturelle recherche la cause des symptômes et la supprime en corrigeant l'hygiène de vie, ceci en fait une médecine dure et non une médecine douce, car remettre en question nos erreurs existentielles et faire des efforts afin de les corriger paraît très difficile pour la majorité des malades. Il est si simple de prendre une drogue anti-symptomatique et dire : "Je suis guéri docteur !" Alors qu'il n'en est rien. Oui, le symptôme n’est plus, mais le problème causal persiste, il est sous-jacent. L'alarme symptomatique déclenchée par le dérèglement organique et physiologique a simplement été débranchée chimiquement. La cause n'a pas été éliminée et la toxémie a été refoulée dans les profondeurs humorales et tissulaires, ce qui engendrera plus tard des troubles plus graves : chroniques et dégénératifs.


99% de ce qu'on appelle communément 'maladie' se traite naturellement. En rétablissant la santé les maladies disparaissent.


Le vrai médecin est le patient, les thérapeutes ne sont que des guides qui connaissent la voie.


« La différence fondamentale est que la médecine, elle combat les symptômes avec des poisons, et elle ne combat pas la cause, d’ailleurs elle ne comprend rien à la cause. Et puis la médecine dit que l’alimentation n’a rien à voir avec la maladie — ce que nous contestons formellement. » – Albert MOSSERI



“Les laboratoires pharmaceutiques font des marges colossales sur le prix des traitements des malades. De telles pratiques mettent en danger notre système de santé et par conséquent notre santé.” - Médecin du Monde France

  • "Une leucémie c'est en moyenne 20.000% de marge brute."

  • “Bien placé, un cancer peut rapporter jusqu’à 120.000 €.”

  • “Chaque année en France, le cancer rapporte 2,4 milliards d’euros.”

  • "Une épidémie de grippe en décembre, c'est le bonus de fin d'année qui tombe."

  • "Seul 1 % des Français peut se permettre d'avoir une hépatite C."

  • "Le cancer du sein, plus il est avancé, plus il est lucratif."

  • "Le cholestérol ? Un placement à forte rentabilité et garanti sans risque."

Sécurité sociale : plus de 5 milliards d’euros de déficit en 2019 et 2020. Cela est dû à la doctrine médicale allopathique qui est erronée.


“La médecine n’est pas motivée par la quête de la vérité. C’est malheureux, mais c’est ainsi. Les forces agissantes derrière tout cela sont l’argent et le profit… La bonne santé est mauvaise pour les affaires…” - Dr. Jan Merta de Velehrad


“Le diagnostic médical ne détermine pas la cause de la maladie. Les meilleurs examens médicaux ne sont qu’une recherche de symptômes, c’est à dire de manifestations locales, d’effets, de conséquences. Mais ils n’atteignent pas les causes profondes. Le diagnostic aboutit à un traitement standard (anti-symptomatique) et non à la correction des causes.” - Dr. André PASSEBECQ


« La médecine ne guérit pas les maladies, c’est extrêmement rare que la médecine guérisse des maladies, les seuls cas de maladies qui sont guéris aujourd’hui par la médecine, ce sont quelques infections et des petits cancers, toutes les autres maladies auxquelles vous pouvez penser ne sont pas guéries par la médecine. Les traitements que la médecine va proposer, sont là pour contrôler les maladies, mais c’est tout ! » - Pr. Harry Sokol, service d’hépato-gastro-entérologie – nutrition, hôpital Saint-Antoine, Paris, France


“La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé.” - Aldous Huxley


« La peur et les théories erronées détournent les hommes de la nature et de la physiologie, et leur font faire beaucoup de choses absurdes et nocives. Les indications de la nature sont le guide véritable dans la recherche de la santé. Des théories éphémères, nommées à tort science, causent souvent beaucoup de tort. » – Herbert M. Shelton


« J’ai compris que la médecine que j’avais apprise, c’était recevoir des gens, voire de quoi ils sont malades et les traiter de manière à ce qu’ils restent malades toute leur vie. La santé ça s’apprend, les gens doivent devenir leur propre médecin. Laissez travailler votre corps et arrêtez de croire que c’est quelqu’un d’extérieur qui va vous sauver la vie.» - Dr. Christian Tal Schaller


“La médecine officielle est sous la tutelle des grands laboratoires et des lobbies pharmaceutiques. On ne demande donc pas aux médecins de faire de la médecine mais de prescrire des médicaments, ce qui n’est pas la même chose. En ce qui concerne la médecine nutritionnelle et neutraceutique, les médecins ne savent rien.” - Dr. Catherine Kousmine


"S'il n'y avait que de vrais malades à soigner, la médecine serait en situation économiquement difficile. Il faut donc convaincre l'ensemble de la population qu'elle est potentiellement malade et vendre des médicaments à ceux qui n'en ont pas besoin." - Pr. Didier Sicard, ancien chef de service à l'hôpital Cochin & ancien président du Comité consultatif national d'éthique.


« Jusqu’à ce que l’homme puisse reproduire un brin d’herbe, la Nature peut rire de ses prétendues connaissances scientifiques. Le médecin du futur ne prescrira pas de médicaments, il amènera ses patients à prendre soin de leur corps, à s'intéresser à la nutrition ainsi qu'à la cause et à la prévention des maladies. » - Thomas Edison


« La médecine moderne est l’échec le plus colossal qu’on puisse imaginer. » – Sir Peter Brian Medawar & Sir Franck Macfarlane Burnet, prix Nobel de physiologie/médecine.


« Ne laissez jamais les autorités médicales ou les politiciens vous tromper. Constatez les faits et décidez vous-même comment vivre une vie heureuse et comment édifier un monde meilleur. » - Linus Pauling, double Prix Nobel


« La naturopathie est à la fois philosophique, scientifique et technique. C’est une hygiène et une médecine à part entière, comme l’ont reconnu l’OMS et le parlement européen. Elle est contraire à l’allopathie (médecine classique officielle, chimiothérapeutique), la seule que soutiennent les Gouvernements en place parce qu’elle est pécuniairement très rentable, bien plus que la Naturopathie qui ne profite, en fait, qu’aux malades. Pallier à une insuffisance fonctionnelle, surtout à l’aide de médicaments plus ou moins toxiques, c’est maintenir la malade dans son état de morbidité pathogène, primitif ; c’est de ce fait, induire en lui, des altérations supplémentaires et le conduire progressivement, à l’état de dégénérescence. L’affairisme pharmaceutique consiste à fabriquer le plus de médicaments possible pour le maximum de malades, et à fabriquer le plus de malades possible pour le maximum de médicaments. » - Pr. Grégoire Jauvais.


« Si notre médecine chimique était tellement performante, il y aurait de moins en moins de malades alors qu’il y en a de plus en plus. » - Sylvie Simon, écrivaine & journaliste scientifique


“La médecine crée ses propres clients et les prolonge.” - Pr. Henri Péquignot


« La médecine classique est une médecine pour assistés : avant toute chose hospitalière, elle ne laisse que très peu de place à la pédagogie de la santé ; ce n’est ni sa vocation ni sa stratégie effective. Il faut agir vite, et faire taire à tous prix les symptômes. » - Daniel Kieffer, naturopathe


« Il existe une tradition médicale tout imprégnée de bon sens, de simplicité et de sagesse. Cette tradition remonte aux origines les plus lointaines de la médecine. Elle n’a, pour ainsi dire, jamais cessé de se manifester et de s’enrichir à travers les siècles. Et si elle a subi parfois des périodes d’éclipse, au cours desquelles la science médicale s’enténébra, elle est toujours réapparue ensuite plus vivante et plus forte que jamais, parce que les principes sur lesquels elle se base sont universellement et éternellement vrais. C’est la tradition médicale naturiste ou tradition hippocratique. » - Dr. Paul Carton


« La santé naturelle est la seule valable. La santé artificielle ruine le corps des citoyens et les caisses de l’Etat. » - Pr. Pierre-Valentin Marchesseau


« On donne aux gens, à des millions de gens en France, des centaines de millions de gens dans le monde, des médicaments qui sont inutiles, inefficaces et toxiques. On sait que la vaccination augmente le risque de maladies auto-immunes. » - Dr. Michel de Lorgeril, médecin, épidémiologiste, physiologiste, CNRS.


« La plupart des médicaments ne font que masquer les symptômes, négligeant les véritables causes sous-jacentes des maladies tout en engendrant d’autres symptômes et d’autres états qui à leur tour, exigeront d’autres médications. Les laboratoires savent très bien cela, et vous le cachent délibérément. […] Le Journal of The American Medical Association rapporte que les effets secondaires des médicaments sont actuellement la première cause de décès aux USA. » - Dr. Garry Gordon


« La médecine et la pharmacie sont définitivement disqualifiées en matière d’humanité et de nutrition pour avoir caché, nié, dénigré les nutriments et l’importance des carences dans l’apparition de la maladie. Par ailleurs, la Pharmacratie a tiré de cette désinformation permanente les bénéfices qui ont fait toute sa richesse et sa puissance.

Disqualifiées aussi pour avoir laissé souffrir et mourir des millions d’êtres humains qui auraient pu être soulagés ou sauvés.

Disqualifiées pour avoir empoisonné des millions d’êtres humains avec des drogues notoirement toxiques.

Disqualifiées pour avoir profité de la faiblesse, de la confiance et de la naïveté des malades et des citoyens.

Sans la prévarication endémique, la corruption instituée et les réseaux établis, la Pharmacratie serait depuis longtemps inculpée pour une suite sans fin de crimes. » - Dr. Gilbert H. Crussol


« La médecine triomphe sur les écrans de télévision, mais la planète Terre devient un gigantesque hôpital… » - Robert Masson