top of page

La chasse aux toxiques

Santé, détox


L’élimination des polluants fait partie des 9 critères pour obtenir une santé intégrale.


Petite liste de rappel non exhaustive des éléments à éradiquer pour diminuer notre niveau de toxémie et de stress oxydatif (radicaux libres). En effet, toutes les molécules de synthèse introduites par milliers dans nos organismes représentent un danger énorme. Une accumulation de toxiques dans les humeurs et les tissus peut finalement aboutir aux maladies dégénératives et au cancer. Seules les molécules naturelles pénètrent dans les circuits métaboliques normaux.


N.B. Les toxiques sont des substances exogènes, elles proviennent de l'environnement.

Les toxines sont des déchets endogènes qui proviennent du fonctionnement de l'organisme lui-même.


Les cosmétiques :


Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui, au fil du temps, imprègnent notre organisme. Tout ce qui est appliqué sur la peau devrait être ingérable, donc comestible.


Lire les étiquettes des cosmétiques utilisés.


Bannir, les produits contenant de l’aluminium, du fluor, du parfum, des perturbateurs endocriniens (toxiques hormonaux), des conservateurs, des pesticides, des filtres solaires, des éléments chimiques (parabènes, phtalates (antithyroïdiens), alkylphénols, E320, dioxyde de titane, éthers de glycol, phénoxyéthanol, formaldéhyde, iodopropyl, polyéthylène glycol (PEG), sodium laureth sulfate, triclosan, etc.).


Les filtres UV destinés à protéger la peau des irradiations UV peuvent également altérer l’homéostasie thyroïdienne.


Utiliser des produits naturels avec peu d’ingrédients.


« Les toxiques hormonaux peuvent créer le diabète, l’obésité, les maladies de la thyroïde, les leucémies, l’asthme, les allergies, les troubles du comportement ou du développement cérébral des enfants… » - Corinne Lalo, journaliste spécialisée dans la santé.



Les produits ménagers :


  • Eviter le contact avec la peau et les muqueuses ORL, les poumons. Bien refermer les flacons.

  • Utiliser des produits écologiques, du savon noir, du vinaigre, du bicarbonate de soude, etc.

  • Ne pas utiliser de bougies parfumées, ni de désodorisant d’ambiance, ni d’insecticide, ni de désinfectants.

  • Utiliser un diffuseur à ultrason à froid d’huiles essentielles pour embaumer les espaces de vie.

  • Aérer l’habitat matin et soir de préférence.

  • Attention aux vêtements après le nettoyage à sec qui utilise du perchloroéthylène (aérer). Laver les vêtements neufs.


Selon l'INSA en 2005,

  • 1 million de tonnes de produits chimiques ont été déversés dans le monde en 1930.

  • 4.000 millions de tonnes en 2000.


Les meubles :


  • Tous les matériaux construits avec des colles, des résines, des vernis, de la moquette, des lasures et des peintures sont toxiques (formaldéhyde, etc.).

  • Les lits métalliques, et pire, électriques sont des perturbateurs électromagnétiques, tout comme les canapés électriques.


L'air intérieur est cinq à dix fois plus pollué que l'air extérieur.

L’alimentation :


Eviter les aliments transformés, dénaturés, raffinés, préparés, industriels et non biologiques. Le sucre raffiné, les édulcorants chimiques, les graisses cuites, les huiles transformées, les overtoniens, les sodas, les céréales, les farineux, l’eau du robinet, les compléments alimentaires de synthèse, les produits laitiers de vache surtout pasteurisés, les aliments surcuits, grillés, torréfiés, frits, fumés* ou micro-ondés.


*Les aliments fumés ou grillés apportent des hydrocarbures aromatiques polycycliques cancérigènes.


  • Limiter la consommation de saumon d’élevage de de thon en boîte. Ils sont riches en mercure et en contaminants toxiques.

  • Bannir les pesticides*, les conservateurs, les additifs, les boîtes de conserves (aliments morts non nutritifs).

  • Préférer les aliments non pasteurisés.

  • Ne pas réutiliser des bouteilles d’eau ou de soda en plastique.

  • Ne pas utiliser de biberons en plastique de surcroit passés au micro-ondes**.

  • Privilégier des contenant en verre, en porcelaine, en Pyrex ou en acier inox.

  • La consommation de chlorophylle a des propriétés intéressantes pour capter les toxines et les métaux lourds présents dans nos organismes.

  • Remarque particulière pour l’exhausteur de goût de synthèse qu’est le glutamate monosodique (E621). C’est un neurotoxique notoire toujours utilisé par les industriels dans les plats préparés, les chips, les soupes en poudre et comme condiments dans la cuisine asiatique. C’est un destructeur de neurones qui serait impliqué dans les maladies neurodégénératives et la migraine.

  • Les cuisinières et certains chauffages au gaz dégagent du monoxyde d'azote, du dioxyde d'azote, de l'oxyde de carbone, du dioxyde de souffre.


*Pesticides, terme regroupant des biocides utilisés dans l'industrie : insecticides, herbicides, fongicides, parasiticides, etc. Ils sont susceptibles de déclencher pléthore de troubles de santé et de symptômes, qu’on attribue souvent à tort à des microbes.


**Chez les enfants nourris au lait micro-ondé, on a constaté une augmentation de leucémie. (Lancet).


Une étude française de 2010 analysant les menus d'un enfant de 10 ans révèle que les aliments ingérés en une journée contiennent pas moins de 128 résidus chimiques. (Alimentation conventionnelle recommandée par l'OMS).


Une étude de l'Environmental Working Group (EWG) a révélé que les échantillons de sang de nouveau-nés contenaient en moyenne 287 toxines, y compris du mercure, des produits ignifugeants, des pesticides et des produits chimiques dans les ustensiles de cuisine antiadhésifs.


Les additifs alimentaires c'est 4 kg / an / personne !


Film documentaire Arte : « La brigade des empoisonnés volontaires ».


Le jambon rose et les charcuteries :

« Depuis des décennies, les scientifiques de l’alimentation et les spécialistes du cancer savent que nitrates et nitrites sont convertis dans l’estomac humain en de puissantes substances cancérigènes appelées nitrosamines. » - Dr. Russel Blaylock


Aux USA chaque année, plus de 13.000 cas de cancer sont causés par des aliments contenant des métaux toxiques, notamment dans le chocolat et les céréales. Les métaux toxiques comme le cadmium et le plomb ont été associés à plusieurs formes de cancer. Les chercheurs ont demandé des limites plus strictes à la FDA. Des aliments populaires pour bébés contiennent toujours des métaux toxiques comme le plomb et l’arsenic. https://www.dailymail.co.uk/health/article-12854981/study-cancer-toxic-metals-chocolate-baby-food.html


Conseils : lire les étiquettes avec les ingrédients qui composent les produits cosmétiques et alimentaires. Acheter un guide qui traite des additifs (pas cher). Placer des plantes dépolluantes dans son intérieur.

Les médicaments :


Les éviter au maximum. Chaque molécule chimique est toxique et physiologiquement incompatible avec l’organisme, cela augmente la toxémie.


"La pratique consistant à empoisonner une personne parce qu'elle est malade est fondée sur des notions erronées quant à la nature essentielle de la maladie." Herbert. M. Shelton


Le « banal » paracétamol (Dafalgan ou Doliprane) est un toxique notoire pour le foie. Cette toxicité peut engendrer une insuffisance hépatocellulaire aiguë. Il abaisse nos niveaux de testostérone. Il inhibe la synthèse du glutathion (antioxydant endogène puissant). L’efficacité du NAC (N-acétylcystéine, précurseur du glutathion) dans la prévention et le traitement des toxicités hépatiques du paracétamol est parfaitement reconnue.


Remarque particulière concernant les vaccins et leurs adjuvants. Ils peuvent contenir plus d'une centaine de substances chimiques : aluminium, squalène, mercure, formaldéhyde, propylène glycol, polysorbate 80, oxyde de graphène, nanoparticules, etc. Mais aussi, des molécules organiques étrangères émanant de la culture de tissus animaux comme des cellules rénales de singe et des cellules fœtales humaines… des corps étrangers qui perturbent et affaiblissent le système immunitaire.


Pour rappel, les vaccins dévient le terrain biologique vers la zone d’oxydation sur le bioélectronigramme Vincent, zone de développement des virus, des maladies auto-immunes, des maladies dégénératives, des thromboses, de l'épilepsie et du cancer.


Positionnement des vaccins Influvac Tetra et BCG à la limite

vitale du sang sur le bioélectronigramme Vincent.


Le médecin canadien, le Dr. Andrew Moulden, a fourni des preuves scientifiques claires prouvant que chaque dose de vaccin administrée à un enfant ou à un adulte est nocive. Cela lui a probablement coûté la vie à 49 ans.


Tous les vaccins attaquent le système nerveux et produisent des dommages. - Dr. Andrew Moulden

La pilule réduit nos réserves de magnésium et toutes les vitamines sauf la vit. A.

Les contraceptifs diminuent le zinc plasmatique de 30%.


"Les estrogènes artificiels produisent une demi-douzaine de composés toxiques pour le cerveau." - Dr. Russell Blaylock


Les plombages dentaires :


Les amalgames dentaires gris sont à base de mercure, ils sont impliqués dans divers troubles de santé neurodégénératifs. Des précautions particulières doivent être prises pour les faire ôter et les remplacer par de la résine.


Les ondes électromagnétiques :


Se tenir éloigné le plus possible des rayonnements, couper le Wi-Fi la nuit et quand on ne s’en sert pas.


Mettre le smartphone en mode avion pour dormir à plus d’un mètre de la tête. Pas de radio réveil sur la table de nuit ni de téléphone sans fils dans la chambre, ni de babyphones (technologie DECT). Fuir les technologies connectées, montres, écouteurs, etc.


La pollution atmosphérique :

Il est difficile d’intervenir de manière quotidienne et individuelle pour se protéger de la pollution atmosphérique, à part peut-être déménager pour aller vivre face à l’océan. Je ne m’étendrai donc pas sur le sujet.


Néanmoins, il est capital de comprendre que la menace véritable de l’humanité est la pollution engendrée par la production des substances chimiques toxiques. Voyons juste l’impact de la pollution générale sur les insectes et sur l’homme.

Les arthropodes disparaissent à une vitesse catastrophique ! Une récente étude allemande sur le déclin massif de la "biomasse des arthropodes" indique que 67% des insectes ont disparu en à peine dix ans des prairies et 41% des forêts en Allemagne. Cette extinction alarmante et accélérée ne se limite pas à l'Allemagne, d'autres études viennent confirmer ce problème mondial. Aux Etats-Unis, c'est une perte de 83% des coléoptères en 40 ans qui a été constatée, et 75% des insectes volants aux Pays-Bas en moins de 30 ans !



Les chercheurs de l’Université de Harvard considèrent qu’un total de 8,7 millions de morts prématurées chez l’homme (année 2018) sont imputables à la pollution de l’air extérieur. Soit un décès sur cinq dans le monde…


L’activité industrielle dans les carrières d’exploitation libère parfois des gisements radioactifs, notamment d’uranium qui contamine la biosphère. Il n’y a donc pas à s’étonner que certaines zones géographiques voient le taux d’incidence de cancers et autres maladies graves exploser. Ceci est aussi le cas lors des innombrables essais nucléaires qui ont eu lieu dans le Pacific.


A.J. Scheen, D. Giet, Rev Med Liège 2012


Un antitoxique majeur :


La vitamine C à hautes doses est un antidote en mesure de clairement neutraliser une multitude de toxines, de toxiques et de venins.


Le foie est le principal organe de la détoxification, la science lui connait jusqu’à 800 fonctions. Il neutralise les substances toxiques qui seront ensuite filtrées par les reins et éliminées dans les urines. Un ou plusieurs agents toxiques peuvent être la cause d’une fatigue hépatique et d’un dérèglement de la santé générale avec énervation. Veillons donc à ne pas surcharger ce précieux organe en éradiquant l’agent causal afin de conserver une santé et une vitalité optimale.


Aides et compléments alimentaires indiqués pour l'élimination des métaux lourds :


Végétaux :


Compléments alimentaires :

  • Chlorella 3 x 5 comprimés /J.

  • Des synergies associent la chlorella, l’ail des ours et la coriandre.

  • Une cure d’alkylglycérols (huile de foie de requin).


Nutrithérapie :

  • Vitamine C : 3 gr/J.

  • Iode, Kelp 125-150 µg/J.

  • Magnésium citrate ou bisglycinate + B6 + Taurine.

  • N-acétylcystéine 600 mg/J.

  • Acide alpha-lipoïque : l'arsenic, le cadmium et le mercure.

  • Coenzyme Q10 pour le soutien mitochondrial.


Oligothérapie :

  • Le silicium organique élimine l’aluminium des cellules.

  • Le chrome élimine plomb, arsenic et mercure.

  • Le sélénium (noix du Brésil) élimine plomb, mercure, arsenic, etc.


Citations :


« La lutte contre les pollutions est le combat de la vie contre la mort. » - Pierre-Valentin Marchesseau


« A nous de favoriser dans nos actes d’achat l’agriculture que nous souhaitons afin que l’Etat soutienne ces choix et rendre l’agriculture bio accessible à tous. Manger est aussi un acte politique, conscient ou inconscient. Chaque aliment ingéré doit être une prise de position. » - Dr. Véronique Vasseur & Laurence Thévenot


« Si nous ne créons pas l’énervation et la toxémie en taxant l’organisme au maximum, nulle pathologie ne se développera. Si l’on allège la surcharge toxique, si l’on suit un mode de vie raisonnable, si l’on dirige son esprit vers de nouvelles voies, et si l’on calme et l’on contrôle ses émotions, ce ne sera plus un jeu de hasard de se rétablir et de se maintenir en bonne santé. » - Herbert M. Shelton


« On peut dire avec le Dr. Jacques Maurice Klamar que les molécules de synthèse sont peu aptes à entrer dans les chaînes métaboliques normales, d’où nécessité pour l’organisme de créer des chaînes en dehors des métabolismes normaux lesquelles chaînes paramétaboliques entraînent à plus ou moins longue échéance le vieillissement prématuré, la cancérisation des races et le bouleversement tératogène des chromosomes. » - Robert Masson


« Nous vivons dans un monde toxique qui nous précipite inlassablement et sournoisement vers un état de faiblesse chronique et nous maintient incapables d’agir. Le pire dans tout ça, est que nous n’en avons même pas conscience. » - Dr. Gilbert H. Crussol


« Tout le monde possède un stock de glutathion qui permet d’éliminer les substances toxiques. Sauf en cas de surdosage majeur et/ou fréquent. Au-delà d’un certain seuil, le glutathion ne pourra plus compenser. Cela va entraîner la destruction des cellules du foie (hépatocytes) donc une hépatite avec élévation des enzymes hépatiques (transaminases) dans le sang. » - Pr. Jean-François Bergmann


« L’homme succombera, tué par l’excès de ce qu’il appelle la civilisation. » - Pr. Jean Fabre


« Ce qui nous menace le plus aujourd'hui est l'intrusion récente de la chimie dans l'intimité de notre milieu et de notre corps. » - Pr. Künning


« Une femme qui fume et prend des contraceptifs court un risque important de mourir d’une crise cardiaque vers 50 ans. » - Dr. Catherine Kousmine


« La pollution aérienne comporte de nombreux agents comme le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote, l’oxyde nitrique, l’hydrogène sulfurique, l’ozone, les hydrocarbures, les particules de suie qui interagissent entre eux et peuvent, sous l’action de la lumière, produire des espèces radicalaires. » - Dr. Jean-Paul Curtay


« La multiplication des maladies nouvelles et graves de nos jours est en relation directe avec cet empoisonnement chimique discret et insidieux dont l’homme est le seul responsable. » - Christopher Vasey


« Pour moi, l’augmentation très importante du nombre de cas de maladies chroniques pourrait être expliquée par les carences en nutriments essentiels, par des déséquilibres hormonaux et par une exposition de plus en plus importante à des éléments toxiques. » - Dr. David Brownstein


« Toutes les pathologies actuelles ont comme facteurs déclenchants les pollutions environnementales. » - Dr. Catherine Orsoni-Dupont


« Mis à part de cause accidentelle, l’homme ne meurt prématurément que de son mode de vie TOXIQUE, consciemment ou inconsciemment. » - Malo Naturo


« Toutes nos maladies ne sont que les conséquences de nos habitudes de vie. » - Hippocrate



Articles complémentaires :


Comentários


bottom of page