La chasse aux toxiques

Santé


L’élimination des polluants fait partie des 9 critères pour obtenir une santé intégrale.


Petite liste de rappel non exhaustive des éléments à éradiquer pour diminuer notre niveau de toxémie et de stress oxydatif (radicaux libres). En effet, toutes les molécules de synthèse introduites par milliers dans nos organismes représentent un danger énorme. Une accumulation de toxiques dans les humeurs et les tissus peut finalement aboutir aux maladies dégénératives et au cancer. Seules les molécules naturelles pénètrent dans les circuits métaboliques normaux.


N.B. Les toxiques sont des substances exogènes, elles proviennent de l'environnement.

Les toxines sont des déchets endogènes qui proviennent du fonctionnement de l'organisme lui-même.


Les cosmétiques


Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui, au fil du temps, imprègnent notre organisme. Tout ce qui est appliqué sur la peau devrait être ingérable, donc comestible.


Lire les étiquettes des cosmétiques utilisés.


Bannir, les produits contenant de l’aluminium, du fluor, du parfum, des perturbateurs endocriniens, des conservateurs, des pesticides, des filtres solaires, des éléments chimiques (parabènes, phtalates, alkylphénols, E320, dioxyde de titane, éthers de glycol, phénoxyéthanol, formaldéhyde, iodopropyl, polyéthylène glycol (PEG), sodium laureth sulfate, triclosan, etc.)


Utiliser des produits naturels avec peu d’ingrédients.


=> Listing des ingrédients les plus suspects.


Les produits ménagers :


Eviter le contact avec la peau et les muqueuses ORL, les poumons. Bien refermer les flacons.


Utiliser des produits écologiques, du savon noir, du vinaigre, du bicarbonate de soude, etc.


Ne pas utiliser de bougies parfumées, ni de désodorisant d’ambiance, ni d’insecticide.


Utiliser un diffuseur à ultrason à froid d’huiles essentielles pour embaumer les espaces de vie.


Aérer l’habitat matin et soir de préférence.


Attention aux vêtements après le nettoyage à sec (aérer). Laver les vêtements neufs.


Les meubles :


Tous les matériaux construits avec des colles, des résines, des lasures et des peintures sont toxiques (formaldéhyde, etc.).


Les lits métalliques, et pire, électriques sont des perturbateurs électromagnétiques.


L’alimentation :


Eviter les aliments transformés, dénaturés, raffinés, préparés, industriels et non biologiques. Le sucre raffiné, les graisses cuites, les huiles transformées, les overtoniens, les sodas, les céréales, les farineux, l’eau du robinet, les compléments alimentaires de synthèse, les produits laitiers de vache surtout pasteurisés, les aliments surcuits, grillés, frits ou micro-ondés.


Bannir les pesticides, les conservateurs, les additifs, les boîtes de conserves (aliments morts non nutritifs).


Préférer les aliments non pasteurisés.


Ne pas réutiliser des bouteilles d’eau ou de soda en plastique.


Ne pas utiliser de biberons en plastique de surcroit passés au micro-ondes.


Privilégier des contenant en verre, en porcelaine, en Pyrex ou en acier inox.


La consommation de chlorophylle a des propriétés intéressantes pour capter les toxines et les métaux lourds présents dans nos organismes.


=> Liste des additifs par ordre de dangerosité.


Film documentaire Arte : « La brigade des empoisonnés volontaires ».


Conseils : lire les étiquettes avec les ingrédients qui composent les produits cosmétiques et alimentaires. Acheter un guide qui traite des additifs (pas cher). Placer des plantes dépolluantes dans son intérieur.

Les médicaments :


Les éviter au maximum. Chaque molécule chimique augmente la toxémie.


Remarque particulière concernant les vaccins et leurs adjuvants. Ils peuvent contenir plus de 200 substances chimiques : aluminium, squalène, mercure, formaldéhyde, propylène glycol, oxyde de graphène, nanoparticules, etc. Pour rappel, les vaccins dévient le terrain biologique vers la zone d’oxydation sur le bioélectronigramme Vincent, zone de développement des virus, des maladies auto-immunes, des maladies dégénératives, des thromboses et du cancer.


Les ondes électromagnétiques :


Se tenir éloigné le plus possible des rayonnements, couper le Wi-Fi la nuit et quand on ne s’en sert pas.


Mettre le smartphone en mode avion pour dormir à plus d’un mètre de la tête. Pas de radio réveil sur la table de nuit ni de téléphone sans fils dans la chambre, ni de babyphones (technologie DECT). Fuir les technologies connectées, montres, etc.


« La lutte contre les pollutions est le combat de la vie contre la mort. » - Pierre-Valentin Marchesseau


« A nous de favoriser dans nos actes d’achat l’agriculture que nous souhaitons afin que l’Etat soutienne ces choix et rendre l’agriculture bio accessible à tous. Manger est aussi un acte politique, conscient ou inconscient. Chaque aliment ingéré doit être une prise de position. » - Dr. Véronique Vasseur & Laurence Thévenot


« Si nous ne créons pas l’énervation et la toxémie en taxant l’organisme au maximum, nulle pathologie ne se développera. Si l’on allège la surcharge toxique, si l’on suit un mode de vie raisonnable, si l’on dirige son esprit vers de nouvelles voies, et si l’on calme et l’on contrôle ses émotions, ce ne sera plus un jeu de hasard de se rétablir et de se maintenir en bonne santé. » - Herbert M. Shelton


« Toutes nos maladies ne sont que les conséquences de nos habitudes de vie. » - Hippocrate



Articles complémentaires :