La migraine

Article de naturopathie / hygiénisme


La migraine touche 10 à 15% de la population avec 3 à 4 fois plus de femmes que d’hommes. Ces crises de douleur intense sont très déprimantes et débilitantes pour l’individu touché.


Causes :


La migraine est une affection cristalloïdale, il y a donc présence de cristaux, ce qui induit la douleur aigüe. La migraine se déclenche lorsque des cristaux d’acide sont en train de fondre. Le corps tente d’expulser l’acide au niveau de la tête. Rappelons que la douleur est une expérience de l’acide. Comme il y a une mauvaise évacuation d’acides, nous pouvons en conclure qu’il y a une faiblesse au niveau rénal, mais souvent il peut y avoir également une congestion au niveau du foie. Nous ferons attention à obtenir un apport équilibré en électrolytes et en micro-nutriments.


L’ablation des amygdales est délétère, car ils drainent toute la partie cervicale en toxines. En supprimant ces précieux filtres, nous n’aurons plus rien pour drainer les toxines de la partie cervicale. Le système sanguin se chargera plus facilement d’impuretés avec cette congestion de la circulation cérébrale.


Les produits laitiers sont à la base de la majorité des migraines (congestion de la sphère ORL par les déchets). 80% des personnes migraineuses qui arrêtent de consommer des produits laitiers voient leurs symptômes disparaître en quelques semaines. Le lactose ET la caséine sont incriminés. Rappelons que les produits laitiers sont à la fois des aliments mucogènes et acidifiants, ils sont pro-inflammatoires.


La porosité intestinale peut également être la cause de céphalées et le stress un facteur déclenchant.


Les migraines peuvent aussi être dues à une carence en sérotonine, chouchoutons donc nos intestins.


Méfions-nous des céréales, des personnes intolérantes au gluten peuvent entretenir un état inflammatoire chronique qui pourrait favoriser la migraine. Il sera intéressant de s’imposer quelques semaines d’alimentation sans gluten pour voir le résultat. C’est une piste à ne pas écarter.


Solutions :

  • Suppression totale des produits laitiers pendant au moins 3 mois (lait, beurre, crème, fromage, crème glacée, desserts, etc.)

  • Suppression des aliments inflammatoires, viande rouge, charcuterie, overtoniens, etc.

  • Suppression des toxiques, notamment du glutamate monosodique (exhausteur de goût).

  • Limiter la consommation d’aliments mucogènes qui ralentissent et congestionnent les systèmes organiques.

  • Traitement ostéopathique qui peut soulager les tensions intracrâniennes.

  • Consommation suffisante d’eau de source faiblement minéralisée (résidus secs < 60 mg/L.).

  • Tisanes rénales d'abord et hépatiques ensuite (aubier de tilleul, lavande, ginko biloba, mélisse, reine des prés, saule blanc, desmodium ascendens, pissenlit, etc.)

  • Jus de légumes frais.

  • Purge magnésienne.

  • Equilibrage des électrolytes (sodium/potassium, calcium/magnésium).

  • Vitamine C 3 à 5 gr. par jour.

  • Respiration profonde, cohérence cardiaque.

  • Activité physique adaptée pour le drainage général.

  • Jeûne intermittent pour permettre la récupération, du foie, des reins et des intestins.


En cas de crise :


1. Une goutte d’huile essentielle d’encens "Boswellia Carterii" (ou sacra), placée sur la partie charnue de votre pouce, puis pressée sur le palais, c’est un remède naturel qui peut soulager des migraines instantanément.


2. En massage sur les tempes et le front : 1 goutte d’HE d’estragon, de menthe poivrée et de copal d’Afrique diluées dans 2 ml d’HV, max. 4x/J.


3. La méthode Gardelle :

  • Vessie de glace sur la tête avec linge interposé.

  • Serviette chaude humide avec bouillotte sur le foie.

  • Séance de 60 minutes à renouveler si nécessaire.

Le FROID sur la zone de souffrance / le CHAUD sur le foie.


Citations :


« Dans la vie rien n’arrive sans raison, toute chose existe et se transforme à partir d’une cause. »


« Personne ne peut résoudre un problème de santé, en restant dans l’état d’esprit qui a créé le problème. » – Thomas Edison


« Les mêmes causes produisent les mêmes effets ; les mêmes troubles de santé reviendront inéluctablement si les mêmes habitudes incorrectes sont reprises. La nature ne fait d’exception pour personne et nous subissons inexorablement les conséquences de nos actes. » - Dr. André Passebecq