La détox par paliers

Fiche hygiéniste

La détoxification par paliers prépare à une entrée en jeûne pour éviter les symptômes de détoxification trop importants qui sont parfois difficilement supportables chez certains individus. C’est une manière d’aborder le jeûne en douceur tout en commençant à détoxifier.


La détoxification par paliers peut aussi être utile pour un petit nettoyage interne et un abaissement du niveau toxémique ou simplement une perte de poids rapide. On quitte le régime de détox en faisant les paliers inversés, ce qui prend autant de temps que la descente.


Il faut tenir compte des aliments humains spécifiques et des compatibilités alimentaires.

Cette détox agit par phases ou étapes, chaque étape dure 4 ou 5 jours, on passe au palier suivant dès que le poids corporel ne descend plus significativement. Il faut donc se peser tous les jours.


Les paliers alimentaires favorisent une détoxification progressive de l’organisme, c’est une méthode d’autoguérison non violente. Lorsque le corps n’a plus suffisamment d’apport alimentaire exogène, il cherchera sa nourriture dans ses propres tissus en commençant par autolyser (auto-consommer) les tissus malsains comme la graisse, la cellulite, les kystes, les polypes, les fibromes, les tumeurs, les calculs, etc. L’organisme vivant a la capacité de s’autorégénérer grâce à l’homéostasie de la force vitale intrinsèque.

Étapes :


1. Le régime associé


A partir d’une alimentation occidentale traditionnelle, on passe en régime associé. C'est-à-dire qu’on assemble les aliments en compatibilité alimentaire. Il faut aussi respecter les temps de digestion.


  • 1er repas : fruits frais.

  • 2ème repas : légumes frais et crus + un glucide cuit (patate douce, pdt, carotte, panais, navet, riz, pain complet biologique au levain, millet, etc.) + un lipide (beurre, huile vierge pressée à froid, avocat).

  • 3ème repas : légumes décrudits (vapeur) + légumes crus + une protéine (fromage de chèvre ou de brebis biologique au lait cru, œufs ou noix, yaourt biologique aux ferments lactiques, lait caillé frais).


N.B. Tenir une fiche avec la mesure du poids corporel à prendre le matin du premier jour à jeun.


Exemple, le deuxième jour : perte de 400 gr ; le troisième jour : 500 gr ; le quatrième jour : 700 gr ; le cinquième jour : 300 gr ; le sixième jour : entre 0 et 100 gr -> on passe alors au palier suivant qui est le régime d’élimination cellulosique.

2. Le régime cellulosique


Comme son nom l’indique il restera les aliments qui contiennent de la cellulose (fibres). On va donc retirer progressivement du régime associé les éléments concentrés (protides, lipides et amylacés). Il restera alors les fruits et les légumes à consommer entiers et crus.


1er jour du régime cellulosique :

C’est le régime associé moins les lipides (beurre, huile, avocat). On y reste jusqu'au palier de poids suivant.

1er palier du régime cellulosique :

C’est le régime associé moins les lipides (beurre, huile, avocat) et les glucides (pdt, riz, etc.). On y reste jusqu'au palier suivant.

2ème palier du régime cellulosique :

On retire les lipides, les glucides et les protides. On y reste jusqu'au palier suivant.

3ème palier : il reste les fruits et légumes crus. On y reste jusqu'au palier suivant.

Exemple de menu cellulosique :

  • 1er repas : fruits au choix mais compatibles (pas de fruits acides avec des fruits doux).

  • 2ème repas : carottes râpées, céleri râpé et laitue.

  • 3ème repas : 1 légume décrudit et quelques crudités.

On note le poids chaque jour sur la fiche, lorsqu’il ne descend plus, on passe au régime non cellulosique, c'est-à-dire qu’on élimine les fibres, il reste donc les jus de légumes et de fruits.

3. Le régime non cellulosique


Les jus frais de légumes et de fruits à l’extracteur.


Le retrait des fibres accélère les processus de détoxification et n’arrête pas pour autant le transit intestinal. Les intestins vont donc se vider ce qui évitera de la putréfaction et de l’auto-intoxication. Les purges qui consomment énormément d’énergie vitale sont donc inutiles. L’énergie vitale ainsi économisée servira à une meilleure détoxification. Le dernier jour de cure de jus, on dilue les jus avec de l’eau de source faiblement minéralisée.

On mesure son poids chaque jour. Lorsque le poids ne descend plus, qu’il est stabilisé, soit on entre dans le jeûne, soit on fait marche arrière jusqu’au régime associé ou au régime hygiéniste idéale.


N’oublions pas la pratique d’exercices physiques adaptés qui contribuent à une détoxification efficace de l’organisme pendant la cure par paliers.


Consultez un hygiéniste ou une naturopathe hygiéniste qui peut vous suivre et vous conseiller dans une cure de détoxification.


Source : La détoxination par paliers – Désiré Mérien.


Les crises curatives ou de détox :


Soyons attentif à la durée et aux types de symptômes lors de la détox pour ne pas commettre d'erreurs délétères.


Des symptômes de détoxification, que l’on appelle communément et à tort « maladie », comme : l’amygdalite, la gastrite, la bronchite, la pneumonie, la pharyngite, la laryngite, la diarrhée, la fièvre, les maux de tête, l’inflammation du côlon, etc., sont toutes des crises d’élimination toxémique qui se manifestent à différents endroits du corps où s’éliminent les toxines. Les symptômes sont divers et variés, parfois violents et spectaculaires. Voir aussi les listes dans les articles sur les aliments mucogènes et acidifiants.


La crise de détox est ponctuelle, elle peut être intense, mais ne devrait pas durer trop longtemps, de quelques jours à 3 ou 4 semaines. Ensuite la régénération devrait apparaitre.


Ces crises de nettoyage ou d’élimination bénéfiques, homéostasiques, sont courtes et suivies d’améliorations des troubles et d’un bien-être général. La cure peut se poursuivre.

Les médicaments, l’alimentation et la peur empêcheront l’élimination.


Dans la crise de dévitalisation, les symptômes durent des semaines, voire des mois, les cheveux tombent et se dévitalisent, la peau s’assèche, se fripe, les ongles se déforment, se cassent, les dents se déchaussent, le visage est émacié, la fatigue intense, la libido et la force sont au plus bas, il y a perte de poids et fonte musculaire importante. Les symptômes sont chroniques et on ne se régénère pas.


Les crises de nettoyage néfastes ou fausses, se répètent ou durent dans le temps. Elles entraînent une diminution de la vitalité (énervation) et ne sont pas suivies d’une amélioration des troubles. Il faudra interrompre la cure.