La vitamine C

Fiche santé / nutrition


La vitamine C (acide L-ascorbique : E300) est un glucoside, un dérivé du sucre.


C’est :

  • Un cofacteur dans la production de la dopamine et la sérotonine.

  • Un catalyseur et une hormone vitalisante pour les microzymas.

  • Un des plus puissants antipoison et un antioxydant majeur.

  • Un soutien non négligeable en cas de fatigue.

  • Elle permet une meilleure absorption du fer et une meilleure élimination à long terme dans l'urine des métaux lourds, des pesticides et des polluants.

  • Elle permet la synthèse du collagène et des globules rouges.

  • Elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

  • Elle régule la coagulation du sang (évite hémorragie et thrombose).

  • Elle est efficace en cas de tuberculose et de coqueluche.

  • Elle réduit l'inflammation et la douleur.


Comme la majorité d'entre nous le sait, la vitamine C est la molécule anti-scorbut, d’où son nom d’acide ascorbique. Les symptômes du scorbut apparaissent lorsque le taux sanguin d’acide ascorbique descend en dessous de 2 mg/L.


L’être humain et les autres primates sont incapables de la synthétiser, seule la nourriture assurera son apport. Fragile, elle est détruite à 60 °C et se dégrade à la lumière naturelle.


Chez les primates non humains en liberté qui ont une masse équivalente à celle de l’homme, les analyses nutritionnelles font état d'une consommation quotidienne de 2.000 à 8.000 mg par jour. Même avec une alimentation principalement frugivore, nous avons du mal à atteindre ces niveaux de vitamine C. Malgré un apport de 4 à 5 kg de végétaux biologiques par jour nous arrivons à peine à obtenir 1.000 mg. Ceci est dû à l’appauvrissement des sols, aux pesticides, à la cueillette précoce et au temps entre la cueillette et la consommation.


Les aliments les plus riches en vitamine C pour 100 gr. :

  1. Acérola 1.667 mg

  2. Goyave 228 mg

  3. Cassis 180 mg

  4. Poivron 160 mg

  5. Persil 130 mg

  6. Kiwi 90 mg

  7. Litchi 70 mg

  8. Fraise 60 mg

  9. Choux 55-65 mg

  10. Citron 53 mg


Le stress oxydatif que nous subissons actuellement devrait être compensé par de bonnes doses d’antioxydants, notamment d’acide ascorbique qui neutralise les radicaux libres en leur apportant des électrons. Par exemple, une seule cigarette sacrifie 25 mg de vit. C ! Chaque stress double les besoins en vitamine C.


Les recommandations officielles conseillent un apport quotidien qui se situe autour de 100 mg, ce qui est tout juste pour éviter le scorbut… Cherchez l’erreur ! "Les quantités, recommandées par l’industrie de la maladie, sont ridiculement faibles et sont le garant de leur inefficacité." - Pr. G. H. Crussol


Pour toute supplémentation en vitamine C, il faut prendre la forme L-Ascorbique dextrogyre seule forme assimilable par l’organisme, c’est la forme 100 % active. Elle peut être associé à des bio flavonoïdes et/ou du sodium qui augmentent son absorption dans la dernière partie de l’intestin grêle au niveau de l’iléon. En effet, Les vitamines hydrosolubles (B1, B2, C et H) sont absorbées par un mécanisme de transport actif secondaire avec le Na+. Evitons certains additifs chimiques (à vérifier dans la liste des ingrédients).


Que la vitamine C soit d’origine 100 % naturelle ou qu'elle soit 100 % synthétisée, dans les deux cas la molécule est totalement identique et utile pour l’organisme.

Contrairement aux idées reçues, la vitamine C n'empêche pas de dormir ou de trouver le sommeil, bien au contraire ! 5 grammes au coucher dans un 1/2 verre = un bon dodo ! Ce n’est ni un stimulant ni un excitant. En cas d’insomnie, la prise de 2 ou 3 grammes au moment du coucher ou en cas d'un réveil intempestif pendant la nuit peut suffire à faire dormir.


Elle possède de très bonnes coordonnées bioélectroniques (acides et réduites) :

pH : 3 - rH2 : 17.

La bioélectronique permet de confirmer l’intérêt considérable de la vitamine C pour éviter les stress, les pathologies et le vieillissement. Elle est acide et très réductrice c’est le type précis de substance agissant à la fois comme correcteur de pH et correcteur de rH2 sanguin. Chimiquement, la vitamine C est un donneur d'électrons et donc un agent réducteur, les électrons de l'ascorbate expliquent tous ses effets physiologiques connus. Les électrons de la vitamine C peuvent donc réduire les oxydants.

N.B. Il n’y a pas de surdosage toxique connu avec la vitamine C, même jusqu’à 4 kilos par jour ! Elle est hydrosoluble et n’est donc pas stockée dans l’organisme, l’excédent éventuel est rejeté par les urines.

Posologie :


Les spécialistes de cette vitamine préconisent un apport quotidien situé entre 2,5 et 12 gr. / jour chez l'adulte. Les doses thérapeutiques, elles, se situent entre 20 et 500 grammes par jour selon l’intensité de la maladie. Il est recommandé de répartir la dose quotidienne sur la journée. Les besoins varient en fonction de notre stress et de notre état de santé.

Indications :

  • Ostéoporose (ostéoblastes + / ostéoclastes -)

  • Fatigue

  • Dépression

  • Cystite

  • Grippe, rhume

  • Pneumonie

  • Infection

  • Diabète

  • Rhumatismes

  • Insuffisance rénale

  • Troubles mentaux

  • Anémie

  • Allergie

  • Chirurgie

  • Douleur post-opératoire

  • Douleurs

  • Percée dentaire

  • Constipation

  • Coagulation sanguine

  • Cholestérolémie

  • Insomnie

  • Affections cardiovasculaires

  • Goutte

  • Retard scolaire

  • AVC

  • Intoxication, empoisonnement

  • Œdème

  • Plaies, escarres, cicatrisation

  • Saignement des gencives

  • Stérilité

  • Grossesse

  • Stress

  • Tabagisme

  • Varices

  • Faiblesse immunitaire

  • Voyages pays chauds

  • Maladies dégénératives et neurodégénératives

« Les personnes ayant un taux de vit C bas, présentent 2 x plus de risque de cancer que les personnes ayant un taux de vitamine C élevé. C’est un puissant détoxifiant. J’en prends 10 à 12 gr. tous les jours depuis 25 ans. La vitamine C est un régulateur de l’organisme. » - Dr. Jean-Philippe Labreze (médecin et naturopathe).


« Il y a des décennies que nous avons cessé d’utiliser les antiseptiques et les antibiotiques principalement à cause de leur très importante toxicité pour les remplacer par la vitamine C suivant un protocole de nutrition cellulaire localisée. Le nettoyage des plaies avec une solution de « C-Salts », le poudrage des plaies avec la poudre de « C-Salts » micronisée donne des résultats exceptionnels, y compris sur les brûlures. » - Dr. Corson & Dr. Crussol


« Parmi les avantages, on peut noter : absence d’apparition de douleur post-opératoire, cicatrisation accélérée, absence de suites opératoires et d’infection. » (Dr. Gilbert Henri Crussol).


« La vitamine C sous forme d'acide L-ascorbique est totalement assimilée quelle que soit la quantité ingérée. Il est FAUX et mensonger de dire que cette absorption est limitée.

Elle permet de détoxifier l’organisme, de le réhydrater, de régénérer le foie et les principales fonctions vitales de l’organisme. Elle diminue – voire supprime – certaines douleurs… Elle a une action apaisante et il est donc conseillé d’éviter d’en prendre avant ou pendant que l’on conduit. La vitamine C liposomale est à mon avis une fumisterie qui n'a aucune activité réelle. Les besoins en vitamine C chez un adulte normal se situent entre 8 et 10 g par jour d’Acide L-Ascorbique.» - Dr. Alain Scohy


« Je recommande à chaque personne de prendre chaque jour, au moins 3 ou 4 grammes de vitamine C pour les adultes et des doses, adaptées à leur âge, pour les enfants. » - Linus Pauling, double Prix Nobel


Article complémentaire :