En finir avec les allergies naturellement et définitivement

Fiche naturopathique



L’allergie n’existe pas ! ce sont des signaux d’alarme qu’un corps commence à se dérégler, c’est la force vitale qui manifeste cela. Ça veut dire : attention la machine est pleine ! il faut assurer la vidange... Sinon s’en suit les crises émonctorielles d’autodéfense (diarrhée, asthme, boutons, eczéma, rhinites, etc.) des colles et cristaux accumulés dans la mauvaise vie.


Si vous écoutez votre corps lorsqu’il chuchote, vous n’aurez pas à l’entendre crier...

L’allergie est en effet la manifestation physique d’un déséquilibre entre assimilation et élimination et donc d’une surcharge émonctorielle organique. En modifiant le terrain par une réforme judicieuse, tout malade perd sa sensibilité allergique. Le problème ne réside donc pas dans la nature de la substance ingérée, mais dans les humeurs surchargées du patient.


La substance dite allergisante, ne va faire que révéler l’intoxication humorale préexistante, mais elle n’est pas la cause.


On peut se désensibiliser en épurant ses liquides humoro-physiologiques par des cures de désintoxication.


La puissance des crises dépend de notre puissance vitale et de notre attitude mentale et non pas de la chimie des allergènes.


Les 4 causes essentielles des allergies sont :

1. Le penser à l’envers (négativement) qui va empoisonner le foie, donc tout l’organisme.

2. Le manger et boire à l’envers (anti-spécifique).

3. Le vivre à l’envers (sédentarité, médicaments, alcool, tabac, drogues, etc.).

4. Les polluants environnementaux dont les ondes électromagnétiques.


En résumé, l’allergie dépend du niveau de toxémie des individus et de la qualité vitale des individus.


Les allergies n’affectent en général que des personnes surchargées par une alimentation anti-spécifique et dénaturées, personnes suralimentées, sédentaires de surcroît et qui ont souvent des pensées négatives consciemment ou inconsciemment.


L’allergène existe bien, mais ce n’est pas la cause des allergies, s’il était la cause, tous les individus sans exception seraient allergiques aux mêmes allergènes, or ce n’est pas le cas.


L’allergène n’est rien en soi, c’est le terrain qui est tout ! L’allergène n’est qu’un facteur déclenchant, il ne fera que révéler un terrain organique intoxiqué ou carencé, un terrain en état de dysfonctionnement. Aucune substance n’est allergisante en soi, c’est l’état anormal organique qui est la cause des réactions allergiques. C’est bien dans le terrain organique de l’individu que se trouve la cause de l’allergie et non dans la substance allergénique. L’allergie est une réaction d’autodéfense de l’organisme.

Plus l’organisme sera vitalisé et plus il réagira fortement, c’est un très bon signe. Les individus ayant des intolérances ont probablement une faible vitalité.


Problème de