Le système de guérison du régime sans mucus - Pr. Arnold Ehret

Fiche hygiéniste

Pr. Arnold Ehret


Arnold Ehret est un des pères fondateurs de l'hygiénisme contemporain. Il a découvert que ce sont les aliments mucogènes et non adaptés au système digestif humain (anthropoïde hominidé) qui sont à l'origine de 99% des maladies, de l'encrassement cellulaire et humoral (toxémie). C'était un précurseur ; cela est toujours d'actualité, toujours enseigné en naturopathie hygiéniste et en hygiénisme. Le professeur Ehret aussi un des grands spécialistes du remède naturel ultime et tout puissant : 'le JEUNE'.


Le mucus, glaires et viscosités sont des déchets rejetés par l'organisme (via les émonctoires) suite à l'ingestion d'aliments inadaptés au système digestif humain. Ces aliments sont dit : 'aliments mucogènes'. Ces déchets non totalement digérés vont surcharger l’organisme sous forme de « colles » et créer ce qu’on appelle communément : « la maladie ».


Les émonctoires (5) & exemples de symptômes d'expulsion :

  1. Peau : acné, dermatoses, furoncles, séborrhée, pertes blanches, sinusite, otite, pellicules, rhume, eczéma suintant, kystes, angine, rhinite, psoriasis, etc.

  2. Poumons : bronchite, bronchiolite, pneumonie, toux, asthme, etc.

  3. Reins : cystite, pierres, néphrites, etc.

  4. Foie : épuisement, pierres à la vésicule, nausées, cholestérol, etc.

  5. Intestins : diarrhée, dysenterie, flatulences, troubles digestifs, colite, Crohn, etc.


Selon Arnold Ehret et les principes hygiénistes, la "maladie" est un effort du corps visant à éliminer les déchets, le mucus et la toxémie ; son système l'aide de la manière la plus aboutie et naturelle.


Ce n'est pas la maladie, mais le corps qu'il faut soigner (le terrain est tout) ; on doit le nettoyer, le libérer des déchets et corps étrangers, du mucus et de la toxémie accumulés depuis l'enfance. La TOXÉMIE est perturbatrice de la qualité du terrain.


Durant une éternité, ces efforts bien intentionnés d'auto guérison de la nature ont été incompris et bloqués par la prise de médicaments (extinction des signaux d'alarme) et de la poursuite de l'alimentation en dépit des signaux de danger comme les douleurs, la toux, les rhumes, les boutons et la perte d'appétit, etc.


Lorsqu'une personne tombe “malade”, tout le monde s'alarme de cet effort du corps pour éliminer les déchets, qui est en réalité un processus de guérison et de purification.

Un enfant ou un animal malade, ne bouge plus et ne mange plus afin de conserver son énergie vitale pour la guérison.


"Plus on nourrit une personne malade, plus on l'affaiblit". - Hippocrate

L'homme est l'animal le plus malade au monde ! Aucun autre que lui n'a autant violé les lois de l'alimentation, aucun autre ne mange aussi mal.


La multiplication des microbes se traduit par une accumulation de déchets, s'il y a des déchets les microbes vont proliférer, les microbes sont un témoignage de l'accumulation de déchets. Pas de déchets = pas de microbes.


Les aliments mucogènes (producteurs de 'colle', glaires et d'acides 'acidose') par ordre d'importance :


1. Lait de vache. 2. Produits laitiers. 3. Blé & céréales à gluten. 4. Céréales. 5. Aliments amidonnés et le sucre raffiné. 6. Protéines et graisses en excès, surtout animales.


L’alcool peut causer des excès de mucus et des problèmes de sinus.


Le respect des lois de la nature, l'équilibre acido-basique et une alimentation optimale adaptée au système digestif de l'homo sapiens (primate hominidé) sont les clés pour une santé, une énergie et une vitalité optimales.


Les aliments naturels les plus purifiants sans mucus, sont les fruits et les légumes verts, biologiques, mûrs et crus (alimentation vivante "vitalisée" : enzymes, micronutriments, principes actifs, fibres & antioxydants).


La cuisson peut être adoptée en période de transition alimentaire (3-4 semaines), pour aider le système digestif à passer le cap vers une alimentation saine et optimale, ou occasionnellement pour éviter les frustrations et se faire plaisir.


La cuisson est une transformation des aliments, ceci engendre la destruction des enzymes, des micronutriments, des acides gras, des fibres, une augmentation de l'index glycémique, la prolifération des radicaux libres et la leucocytose (réponse immunitaire, globules blancs).

Il ne faut pas passer radicalement à une alimentation sans mucus car les crises de nettoyage pourraient être violentes, il faut procéder par étapes.


L'homme est la seule espèce animale à cuire, transformer et détruire sa nourriture avant de la consommer

Fabien Moine (naturopathe / hygiéniste) résume pas mal ici en 15 minutes : https://www.youtube.com/watch?v=yE_78Y9vOrU...

et ici : https://www.youtube.com/watch?v=xGsXi_88gqg&index=1&list=PLJY3RWbhoqio19jmOKcZhVh3rI7fcJ3Cs


Irène Grosjean ici :

https://www.youtube.com/watch?v=6YdmLCGqtp8&t=10s

et ici :

https://www.youtube.com/watch?v=3pupDVbec2s&t=4005s


Thierry Casasnovas :

https://www.youtube.com/watch?v=kymg0BzrotY&t=1115s


Dr Robert MORSE :

https://www.youtube.com/watch?v=L-Xwg20siQM