top of page

Infertilité, frigidité, impuissance

Article naturo


Infertilité / stérilité


Description :


La stérilité est l’incapacité de procréer. C’est un dérèglement homéostasique du système reproducteur. En France, un couple sur quatre est touché par l’infertilité et un couple sur six pour la moyenne européenne.


La qualité du sperme a baissé en moyenne de 30 % ces trente dernières années. La quantité de spermatozoïdes a baissé de plus de 50 % ces quarante dernières années en général dans le monde.


Causes :


  • Le petit bassin et les gonades sont congestionnés par les colles. C’est une affection principalement colloïdale.

  • Intoxication (perturbateurs endocriniens, pollution, pesticides, alcool, tabac, etc.)

  • Carences, notamment en protéines.

  • Psychosomatique.

  • Varicocèle chez l'homme (varices des testicules).

  • Age, obésité, anorexie.

  • Maladie cœliaque.


Solutions :


  • Suppression des aliments mucogènes et du gluten dans un premier temps.

  • Suppression des poisons, des toxiques et des perturbateurs endocriniens.

  • Drainage du trio émonctoriels : foie, vésicule, intestins à l’aide de purges et de plantes.

  • Consommation de bons lipides : huile de germe de blé, etc.

  • Alimentation biologique, physiologique, équilibrée et non carencée.

  • Diète, monodiète.

  • Activité physique régulière (le sang et la lymphe doivent circuler, les déchets doivent être évacués, la condition physique améliorée).

  • Ne pas porter de sous-vêtements collants qui surchauffent les testicules. Les spermatozoïdes n'aiment pas la chaleur.

  • Bains Salmanov.

  • Vérifier la concentration en iode urinaire : > 110 µg /L. Une carence en iode pourrait nuire à la fertilité.


Compléments alimentaires :


  • Vitamine C & E, zinc ou poudre de chair d'huitres.

  • Pois mascate - mucuna pruriens.

  • Sélénium (noix du Brésil).

  • Coenzyme Q10.

  • Ashwagandha.


Il faudra prévoir environ 4 mois de détoxification.


Les 9 facteurs de la santé intégrale devront être respectés, ce sont les conditions de la guérison.


Nous pouvons toujours nous faire la réflexion suivante : « Si je suis dans une période infertile, probablement que mon organisme n’est pas prêt pour la conception en ce moment. Je vais tout mettre en œuvre pour préparer mon terrain afin que tout se passe pour le mieux, au meilleur moment. Mes cellules connaissent mieux que quiconque ce qu’il faut faire et quand il faut le faire. »


Ne contrarions donc pas la Nature, allons dans son sens, elle qui est infaillible, nous éviterons ainsi une éventuelle catastrophe…


Frigidité, impuissance


Description :


La frigidité est une absence de désir et de plaisir sexuel. C’est la perte de la libido.


L’impuissance est l’absence ou l’insuffisance d’érection. L’origine peut être physiologique ou psychologique.


Causes :



*Pourquoi mettre le Viagra dans les causes de l’impuissance et de la frigidité ? Pourquoi crée-t-il une dépendance chez les utilisateurs ? Comment fonctionne cette bonne molécule chimique (Sildénafil) créé par le laboratoire Pfizer ?


En avalant cette pilule bleue, nos niveaux sanguins d’oxyde nitrique (molécule toxique oxydante aux multiples effets secondaires graves) augmentent dans le sang, ce qui provoque une vasodilatation et nous obtenons l’érection. Cependant, dans le même temps, la testostérone baisse (également sous l’effet de l’oxyde nitrique), alors que pour avoir une bonne libido et une bonne érection, la testostérone doit être au plus haut niveau. La boucle est bouclée, plus on prend de Viagra plus la testostérone baisse et plus on a besoin de Viagra, un modèle commercial au top !


Nous pourrons nous faire aider par quelques béquilles de soutient phytothérapeutiques, mais la suppression des causes est le vrai remède.


Solutions :



Compléments alimentaires :


  • Huitres fraîches (zinc) ou huitres sauvages du Portugal en gélule (P.O.P.)

  • Iode.

  • Vitamine C, E & A.


Les farineux et le soja sont riches en phyto-estrogènes (hormones femelles), leur consommation régulière ou abusive, fait monter le taux des estrogènes, ce qui induit une baisse du taux de testostérone (hormone mâle anabolisante).


Phytothérapie :


La phytothérapie n’est pas la panacée, c’est une aide.


  • Le Libitonique (mélange de plantes à prendre en tisane ou en teinture mère pour homme ou femme).

  • L'ashwagandha.

  • La racine d’ortie.

  • La grande berce.

  • La damiana.

  • L’echinacea augustifolia.

  • La sarriette (stimulation des surrénales et du tonus sexuel).

  • La cannelle améliore le potentiel sexuel.

  • Les plantes adaptogènes.


Gemmothérapie :


  • Homme & femme : chêne, séquoia, bouleau, romarin.


Aromathérapie :


  • Homme : bois de Siam, gingembre, thym à feuille de sarriette à saturéoïdes.

  • Femme : ylang-ylang, sauge sclarée.


Les thérapies naturelles et les plantes mentionnées sont réputées dans le traitement des cas exposés. Il ne faut pas prendre tout en même temps et n’importe comment. Consultez un thérapeute qui connait leur usage et qui peut vous suivre. Avant tout, supprimez la cause de vos troubles de santé.


Citations :


« La tension nerveuse est toujours un facteur d’aggravation des troubles fonctionnels et organiques. » - Dr. André Passebecq


« Les pensées négatives et dissymétriques entrainent des dysfonctionnements organiques et des blocages, ainsi que la baisse de la force vitale. » - Pr. Grégoire Jauvais


« La fertilité des hommes est en réalité en diminution, la qualité du sperme est en diminution depuis des décennies. Ce qu’on pense, c’est que c’est l’environnement qui est délétère. Les métaux lourds et autres qui sont en plus grand nombre dans notre environnement sont délétères et ont cet effet de diminution de la qualité du sperme. Il est possible que la vaccination accélère ce phénomène, mais ce phénomène existe. » - Pr. Christophe de Brouwer


« Chez les fumeurs, la mobilité est inférieure, car des particules de toxines présentes dans les cigarettes viennent se fixer sur les spermatozoïdes, les rendant plus lourds et plus lents. » - Dr. Marine Guisset, gynécologue, spécialiste de la fertilité.


« L’infertilité est étroitement liée à la qualité des apports alimentaires et micronutritionnels. » - Dr. Jean-Paul Curtay


« Les hommes ayant une nourriture biologique ont deux fois plus de spermatozoïdes que les hommes ayant une nourriture industrielle. » - Robert Masson


« Il faut voir toutes les hormones comme étant impliquées dans la libido. Elles doivent aussi être prisent en compte pour rétablir un taux physiologique satisfaisant de testostérone et en particulier les hormones de la thyroïde. » - Dr. Georges Mouton, médecine fonctionnelle


Articles complémentaires :



Commenti


bottom of page