Le fluor

Fiche santé


Le fluor est un déchet industriel neurotoxique qui se stocke dans la glande pinéale (production de mélatonine) la glande va moins bien fonctionner (calcification), insomnie, stress, anxiété, troubles émotionnels, perte de mémoire, dépression, cancer (pinéalome), endormissement de la conscience, altération des performances intellectuelles, baisse immunitaire, etc. On connait sa toxicité depuis les années 30 et les études scientifiques menées dans le monde entier depuis lors n’ont cessé de confirmer sa dangerosité.


Pour l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), il est classé T+ : TRÈS TOXIQUE. Pour l’Agence américaine de contrôle des substances toxiques (ATSDR), il figure parmi les 20 substances principales qui constituent la menace la plus significative pour la santé humaine. Pour le NPI australien (Inventaire national des polluants), les composés fluorés se trouvent à la 27ème place des substances toxiques sur les 208 niveaux du total. En toxicologie, il est reconnu aussi toxique que l'arsenic, le mercure et le plomb.


Le fluor est un des composant du gaz Sarin et du Prozac. Il était utilisé par les nazis dans les camps pour soumettre les individus via l'eau de boisson. C’est un halogène considéré par les chimistes comme un oxydant parmi les plus puissants et les plus dangereux. En bioélectronique, les oxydants déplacent le terrain biologique dans la zone de dégénérescence. Oxydation = radicaux libres. Suroxydation = manque ou perte d’électrons.


Le fluorure est la combinaison de fluor avec une autre substance, ce sont des toxines cumulatives.


Il inhibe la synthèse de la glutamine de 100%, la glutamine est un acide aminé qui intervient dans la synthèse des protéines, la protection immunitaire, le maintien de l'intégrité de la paroi intestinale et l'équilibre acido-basique de l'organisme.


Le fluor fragilise les os et l'émail des dents, en plus d’endommager la structure osseuse (articulations, colonne vertébrale, etc.). Il diminue la longévité et l’activité thyroïdienne et donc le métabolisme et les fonctions hormonales.


Eviter l'eau pétillante qui est généralement remplie de fluorure (sauf : Lidl Sagaro, Spa Reine, lire étiquettes : 'F-')


Sources de fluor :


Eau (bouteille et robinet) ; Dentifrice ; Aliments industriels ; Lait maternisé ; Céréales ; Boissons gazeuses ; Thé, vin, bière ; Sel de table ; Anesthésiants ; Cigarettes…


Citation :


« Les fluorures sont cancérigènes comme le montre toutes les études réalisées sur le sujet. Je pense que l’EPA (Environmental Protection Agency) devrait agir plus rapidement pour protéger le public, non seulement parce qu’ils interviennent notoirement dans les cas de cancers, mais également étant donné qu’ils sont à l’origine de fractures osseuses et d’arthrite entraînées par les fluorures. » - Dr. William Marcus


« 20 à 30 mg de fluor ingérés quotidiennement pendant 10 à 20 ans altèrent le squelette dans lequel il se fixe : la densité osseuse augmente, les insertions tendineuses et les ligaments articulaires s’ossifient, les cartilages se calcifient. Il en résulte des raideurs, des compressions nerveuses, des déformations invalidantes et douloureuses au niveau des vertèbres. » - Dr. Catherine Kousmine


“La connaissance donne la liberté !”


Dentifrice sans fluor


Recette de dentifrice maison sans fluor :

  • 1 grosse cuillère à soupe d'huile de coco

  • 1 petite cuillère à café d'argile blanche

  • 1 pincée de sel gris marin naturel

  • 3 gouttes d'HE de menthe poivrée

  • 1 goutte d'HE de giroflier

  • 1 goutte d'HE de sauge ou de laurier noble