Cystites et infections urinaires

Fiche naturopathique et hygiéniste


“Quand quelqu'un désire la santé, il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Seulement alors, il sera possible de l'aider.” - Hippocrate


Inflammation de la vessie, ses parois peuvent être endommagées. L’émonctoire rénal est saturé, le système urinaire est particulièrement chargé de déchets acides => toxémie endogènes et exogènes.


Causes : acidose, stress, fatigue, déminéralisation, aliments acidifiants ou inadaptés à la consommation humaine, indigestion chronique.


Le corps va déclencher le phénomène inflammatoire au niveau des reins pour tenter de débloquer le système intoxiné. C’est un mécanisme adaptatif homéostasique qui vise à favoriser le traitement des déchets par des agents nettoyants de l’organisme (macrophages, globules blancs, bactéries, etc.) qui vont affluer dans la zone concernée pour dégager le terrain. Le terrain doit être corrigé et rééquilibré. Les bactéries ne sont pas la cause de la cystite, c’est la conséquence ! (Voire fiche : Nos amis les microbes).


Surtout ne JAMAIS utiliser d’antibiotiques qui encrasseraient davantage le terrain, affaibliraient fortement le système immunitaire et entraveraient le processus de nettoyage des déchets par les bactéries. Les antibiotiques ne suppriment jamais la cause !


Solutions :

  • Suppression des poisons overtoniens (irritants).

  • Correction, préventions et compatibilités alimentaires.

  • Consommation d'huile de coco.

  • Minéralisation et alcalinisation (jus frais de légumes, alimentation adaptée, plasma marin de Quinton).

  • Monodiète de fruit.

  • Cataplasmes à l’huile de ricin.

  • Organisme au repos physique et rénal : jeûne hydrique avec eau faiblement minéralisée +/- 3 jours.

  • Plantes rénales comme béquille de soutient émonctorielle.

  • Charbon actif.

  • Bains de siège chauds si douleur aiguë.

  • Changement d’hygiène de vie générale.

  • Vitamine C L-ascorbique 5 gr./J.

  • Boire abondamment de l’eau de source citronnée ou additionnée de jus de canneberge.

  • Pas de poireaux (alcalinisant urinaire).

Jus rénaux :

  1. Concombre, raisin, céleri, persil, citron.

  2. Concombre, céleri.

  3. Concombre 10 cl, carottes 30 cl, betteraves 10 cl.

  4. Carottes 30 cl, épinards 20 cl.