Les ions négatifs

Fiche santé


Les ions négatifs sont de fines particules chargées électriquement.


La matière est composée de molécules qui se décomposent en atomes, eux-mêmes composés d’un noyau constitué de protons et de neutrons autour duquel gravitent les électrons.

Un atome avec son noyau (boules grises et oranges) et ses électrons (boules bleues)

  • Il y a toujours autant de protons que d’électrons.

  • Les protons ont une charge électrique positive +

  • Les électrons ont une charge électrique négative –

  • Les charges sont égales, l’atome est neutre.

Par exemple le fer contient 26 protons, 30 neutrons et 26 électrons.


Les protons et les électrons s’échangent en permanence des particules qu’on appelle des photons. Ce jeu ininterrompu s’appelle l’interaction électromagnétique et cela permet leur maintient les uns à côté des autres. L’interaction électromagnétique permet aussi de maintenir les atomes ensemble comme pour former une molécule d’eau par exemple. Les photons sont une sorte de ‘ciment’ qui permet de lier toutes ces briques (électrons, protons, neutrons) ensemble.


Dans certaines conditions, grâce à un apport d’énergie, un atome peut perdre ou gagner un ou plusieurs électrons. Il se charge alors électriquement* et devient un ion (ionisation). La capture d’un ou plusieurs électrons crée un ion négatif appelé : anion ; la perte d’un ou plusieurs électrons crée un ion positif appelé cation.

Un atome d'oxygène qui prend un électron devient un ion négatif (anion)


*La charge électrique est une propriété fondamentale de la matière qui lui permet d'interagir par le biais de champs électromagnétiques. La charge électrique de l’air que nous respirons a un impact direct sur notre forme et même notre santé !


Les anions sont surtout des ions d’oxygène, ils sont bénéfiques pour notre énergie vitale et notre santé, c’est de leur présence en quantité suffisante dans notre environnement que dépendra notre bien-être. Les cations, eux, sont délétères.


Les facteurs environnementaux produisant des ions positifs :

  • La pollution

  • Les appareils électriques

  • L’air conditionné

  • Le confinement

  • Le port d’un masque

  • Le brouillard

  • L’atmosphère avant un orage

  • Les équinoxes

  • L’hiver

  • La pleine lune

  • Les vêtements synthétiques

L'air ambiant de nos intérieurs a tendance à se décharger des ions négatifs, au profit des ions positifs. Pensons à renouveler l’air de notre habitation le matin et le soir et à adopter quelques plantes d’intérieur qui dégagent des ions négatifs naturels.


"L'électricité statique" augmente lorsque les charges positives sont très dominantes. Ce n’est donc pas un bon signe. Il est important de se relier à la Terre le plus souvent possible pour se décharger de cette électricité statique et se charger en électrons terrestres. La négativation stimule l’organisme et supprime les problèmes liés à la suroxydation (névralgie, insomnie, vieillissement, etc.). Marcher pieds nus dans l’herbe, le sable ou la terre dissipe les effets de la pollution électromagnétique. La mise à la terre rétablit entre autres la fluidité du sang, diminue l’inflammation et la douleur. La Terre nous recharge en électrons indispensables au métabolisme.


"Ce simple processus de mise à la terre est l'un des antioxydants les plus puissants que nous connaissons." - Dr. Joseph Mercola


Symptôme d’un manque d’ions négatifs :

  • Fatigue

  • Irritabilité

  • Manque de concentration

  • Idées noires

  • Maux de tête

  • Gêne respiratoire

  • Insomnie

  • Mal-être

Les facteurs environnementaux produisant des ions négatifs :

  • Les cascades d’eau : 10.000 à 50.000 ions/cm³

  • La montagne : 8.000

  • Le bord de mer près des vagues : 4.000

  • La forêt : 3.000

  • La campagne : 1.200

  • La douche, voilà pourquoi on se sent si bien après avoir pris une douche (mise à la terre + anions).

  • L’air après un orage ou la pluie

  • Le soleil

  • Les ioniseurs d’air

  • Les diffuseur d’huiles essentielles ultrasoniques

Les études sur le sujet ont permis de définir le "seuil de salubrité" autour de 1500 ions négatifs par cm³ d'air.

Ionisation de l'air intérieur par un appareil ioniseur


Les diffuseurs d’huiles essentielles ultrasoniques :


Ces appareils génèrent un flux important d’atomes d’oxygène chargés négativement. Ceci favorise le processus de respiration cutanée et augmente la concentration en oxygène dans le sang. Les huiles essentielles de pin maritime ou de cèdre de l’Atlas sont particulièrement indiquées.


La quantité moyenne d’ions négatifs produite par le système ultrasonique est de plusieurs centaines de milliers d’ions au mètre cube. Cette quantité vous installe dans des conditions qui sont proches de celles dont vous pouvez bénéficier lorsque vous êtes en haute montagne, ou dans l’environnement immédiat d’une chute d’eau ou d’un torrent.


Environnement à concentration basse en ions négatifs par cm³ :

  • Ville peu polluée : 300

  • Ville enfumée : 50

  • Local habité : 25

  • Voiture : 15

Les ions pénètrent par les voies respiratoires et cutanées.


Sources :