La kinésiologie

Kinésiologie, équilibre émotionnel


J’ai testé pour vous et pour moi la KINESIOLOGIE.


Rappelons que la gestion des EMOTIONS fait partie des 9 points essentiels de la santé intégrale.


Pas assez connue à mon avis, la kinésiologie est une technique de santé naturelle surprenante par son efficacité. Je voulais faire part de cette découverte remarquable.


Tous les thérapeutes de santé holistique prônent l’équilibre entre le physique et le psychique. Ce qui va de soi (psychosomatique), mais beaucoup de personnes négligent leur santé émotionnelle, c’est vraiment dommage.


Je ne connaissais pas du tout la kinésiologie avant d’en entendre parler dans mon entourage il y a de ça quelques années déjà et récemment encore. Toutes les personnes avec qui j’ai discuté de cette approche de la gestion des émotions sont unanimement enchantées. Je connaissais quelques techniques de gestion du stress, mais celle-ci en particulier me semble être des plus performante, voilà pourquoi je veux la partager.


En effet, la séance est agréable (+/- 1h30), les effets sont progressifs, mais rapides et durables. Parfois 1 ou 2 séances suffisent. Sensation après séance dans mon cas : apaisement, légèreté au niveau des épaules et de la nuque, petite fatigue, bien-être.


Champs d’application de la kinésiologie :

  • Gestion du stress et des émotions (tristesse, angoisse, burn-out, dépression, peur, blocages, colère, anxiété, nervosité, etc.).

  • Amélioration des performances sportives.

  • Manque de motivation, d’énergie ou de confiance en soi.

  • Augmentation des facultés d’apprentissage.

  • Douleurs.

  • Troubles du sommeil.

Vous serez surpris de ce que votre propre corps et votre subconscient peuvent vous révéler.


Conseils : prenez rendez-vous chez un(e) kinésiologue que l’on vous recommande, qui a une certaine réputation.


Anecdote sur la puissance des émotions :


Cliniquement mesuré, l'effet placebo serait de l'ordre de 30 % et pourrait atteindre 60-70 % dans les migraines ou les dépressions.


Définition de la kinésiologie :


Par Carine Caussin, kinésiologue à Châtelet (Belgique) :


La kinésiologie est un outil permettant à toutes les personnes stressées de retrouver leur potentiel d'action, un retour à l'équilibre émotionnel, d'être l'auteur de leur évolution et d'atteindre les buts qu'elles se sont fixées en trouvant leur solution pour aller vers leur mieux être.


La spécificité de la kinésiologie est d'utiliser un test neuromusculaire (qui consiste à faire une légère pression sur le bras) et donc la mise en œuvre répond à des critères précis. Des pré-tests permettent de vérifier la clarté de la réponse du muscle. Il est utilisé comme outil de bio-feed-back et permet de découvrir les sources des déséquilibres de tous ordres inscrits dans notre mémoire corporelle.


La kinésiologie a été créée aux Etats-Unis dans les années 60 par Georges Goodheart, chiropracteur, qui la nomme « kinésiologie appliquée ».


John Thie, son élève, simplifie ce concept et donne naissance au « Touch for Health », technique d'équilibration énergétique qui rééquilibre le tonus musculaire.


Par la suite cette technique a été adaptée par Paul Dennison qui créé « l'Edu kinésiologie/ Brain Gym » orientée sur les problèmes de l'apprentissage.


Cette méthode facilite l'intégration des hémisphères cérébraux par des mouvements spécifiques. Ensuite, Wayne Topping met au point la « Welness kinésiologie » basée sur la gestion du stress.


Puis, Daniel Whiteside et Gordon Stokes inventent le « Three in One Concept (One Brain) » qui ouvre les portes au monde des émotions.


Ils démontrent que tout déséquilibre, qu'il soit physique ou émotionnel, trouve son origine dans le stress enkysté à un moment donné de notre histoire face à une situation traumatisante.


En France, André Malachane développe depuis 1996 la « Symbio Kinésiologie ».

Cette méthode a pour but de faire émerger les causes et le sens des problèmes pour une mise en conscience libératrice.


La santé c'est une responsabilité individuelle !

« Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie. » - Dr. Carl Gustave Jung


« Les conséquences des émotions négatives comme la tristesse et la colère ont été bien étudiées. Elles sont associées à différentes pathologies : maladies cardiovasculaires, diabète, asthme et certains types de cancers. Elles sont aussi plus souvent présentes en cas de douleurs chroniques. » - Dr. Nathalie Rapoport-Hubschman, psychothérapeute


« Des dizaines d’études ont souligné l’influence des émotions négatives sur le risque et l’évolution des pathologies cardiovasculaires. Concernant le cancer, tout ce que l’on peut affirmer aujourd’hui, c’est l’existence d’un lien entre les émotions négatives et la mortalité par cancer. »Pr. Cédric Lemogne, Inserm


« Il est certain que la personnalité sans conflit est immunisée contre la maladie. » - Dr. Edouard Bach


« Il est folie de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l’esprit. » - Platon